DVD Déjà Vu : la fin d'une ère sur la 3e Avenue

La 3e Avenue n'avait plus l'habitude de ce genre de nouvelles depuis quelques temps : un commerce apprécié des résidents du quartier, DVD Déjà Vu, fermera ses portes d'ici quelques jours, et laissera place à la clinique vétérinaire du Vieux-Limoilou qui y agrandira ses locaux. J'ai décidé d'aller prendre le pouls des propriétaires du club vidéo, Richard Gravel et Marie Jalbert, face à cette fermeture qui privera les citoyens du Vieux-Limoilou d'un commerce de qualité.Il ne faut pas chercher très loin la raison principale de la fermeture : la rentabilité n'était plus au rendez-vous depuis 18 mois. Le premier coup dur est survenu au temps des fêtes 2012-2013, habituellement un moment fort dans l'année, où le chiffre d'affaires a baissé de presque 50%. L'année qui s'ensuivit ne permit pas d'améliorer les choses et le temps des fêtes 2013-2014 fut lui aussi catastrophique (on se souvient tous du temps froid qui n'a pas aidé à faire sortir les gens...). Déjà en janvier 2013, le journaliste Matthieu Dugal publiait une chronique en quelque sorte annonciatrice intitulée "Il était une fois le club vidéo". L'article  annonçait ce phénomène qui est de plus en plus évident aux yeux de tous : le secteur des clubs vidéos est confronté à une concurrence (Netflix, Illico, téléchargement illégaux) presque insurmontable. Ajoutez à cela tout les investissements que les ménages font pour avoir une écoute toujours plus confortable et de qualité dans leurs salons. Richard Gravel est d'ailleurs lucide à ce propos et croit que les derniers petits clubs vidéos de Québec, qui comme lui sont spécialisés dans un cinéma plus diversifié, risque de connaître une fin semblable à la sienne prochainement. Même s'il sentait venir la force du vent contraire, il croyait pouvoir résister grâce à la diversité de ses films et à son contenu de répertoire peu accessible sur Netflix. Ce ne fut pas suffisant.C'est avec tristesse que les propriétaires fermeront leur commerce, qui fut leur passion pendant 9 ans et qui était devenu un endroit que les citoyens du quartier s'étaient appropriés. Depuis l'annonce de la fermeture, les témoignages de sympathie de clients affluent (et les ventes aussi), mais il est évidemment trop tard... Tout le stock est liquidé jusqu'au 31 mai et près de la moitié des titres ont déjà été vendus. Le couple de propriétaires a déjà vendu sa maison, situé tout près du club vidéo, et quittera le quartier incessamment pour s'installer à la campagne. Rassurez-vous, ils reviendront de temps en temps pour profiter du Vieux-Limoilou, mais sans doute avec un petit pincement au coeur.

DVD Déjà Vu1116, 3e Avenue418 522-7673