Jardiniers d’un été au Domaine Maizerets

Cet été, les jeunes du Programme Vacances Été (PVE) de la Société du Domaine Maizerets ont eu la chance de se salir un peu les mains en découvrant ou en redécouvrant le jardinage lors des heures passées au camp de jour.Chaque semaine, les 14 groupes ont ainsi participé à tour de rôle à une activité au potager. Manipulation, entretien, activités éducatives sur les goûts, sens et odeurs ainsi que petites récoltes étaient au programme. Au total, ce sont 14 petits potagers qui ont été confiés aux bons soins des jeunes et de la personne ressource, Campanule.Ce projet autogéré par le PVE Maizerets aura d’abord nécessité un partenariat avec l’école primaire Dominique-Savio: «Ce sont les jeunes de l’école qui ont planté en début de saison, puisque le camp de jour n’avait pas encore débuté. Plusieurs jeunes du PVE vont à l’école et ont donc été impliqués depuis le début», explique Alexandre Chamberland, coordonnateur du PVE Maizerets.En dehors des heures du camp de jour, le potager était rangé à l’intérieur des granges afin d’éviter de malheureux actes de vandalisme. «C’est certain qu’avec les contraintes que nous avions, nous avons peu récolté. L’objectif était surtout que les jeunes aiment ça, qu’ils apprennent et qu’ils en parlent à leur entourage. Une production abondante aurait été la cerise sur le sundae!», avoue Alexandre Chamberland.C’est grâce à une subvention de l’organisme Limoilou en forme que le projet a pu voir le jour. Cette aide financière aura entre autres permis l’achat de matériaux tels que les smart pots et le système de rangement du potager, de même que l’embauche d’une personne ressource formée en biologie.Au dire d’Alexandre Chamberland, l’initiative devrait revenir l’an prochain et dans les années subséquentes, puisque ce fut une activité hebdomadaire fort appréciée des participants du camp de jour!

Publicité