La Section des millionnaires au Colisée de Québec

Image fournie par André LévesqueEn revoyant le film Maurice Richard, une scène m’a rappelé des souvenirs. On y voit le beau-frère du Rocket assis dans une section du Forum séparée des autres par un grillage. Une sorte de section pour les fans les moins fortunés, des estrades populaires.Dès son ouverture, le Forum de Montréal, là où jouaient les Canadiens, a eu une section où les billets étaient peu chers. Par antiphrase, on l’appelait «Loge des millionnaires».Image fournie par André LévesqueAu Colisée, on avait aussi une section que l’on nommait par dérision «Section des millionnaires». On y accédait par la porte arrière de l’édifice. Elle était située dans les hauteurs de l’amphithéâtre, à l’extrémité nord de la patinoire, de sorte que notre vision du jeu n’était pas très bonne. Un match dans cette section coûtait un dollar. Peu cher pour voir les Citadelles ou les As de Québec. Évidemment, on y fumait allégrement, de sorte qu’une épaisse fumée envahissait les lieux rapidement. D’ailleurs, le Petit Colisée avait été détruit le 15 mars 1949 par un mégot de cigarette oublié dans les gradins, dans la Section des millionnaires.Comme pour les bleachers au baseball, la Section des millionnaires abritait une faune bigarrée, parfois mal engueulée, souvent très bruyante. Certains y venaient non pas pour le hockey, mais pour foutre le bordel. J’y ai toujours eu ce sentiment d’être dans une cage, un peu comme un animal. Je ne me rappelle pas quand on a retiré ce grillage. Si un lecteur peut m’éclairer, ce serait apprécié.Maintenant, dans tous les amphithéâtres, la «Section des millionnaires» est située sur le banc de joueurs!