La Ville de Québec veut comprendre le dépassement de mercure à l’incinérateur

Source : Le Soleil, Annie Mathieu, 22 juillet 2014 La Ville de Québec souhaite comprendre pourquoi l’incinérateur de Québec a pollué l’air de Limoilou cet automne en émettant trop de mercure.Pour ce faire, elle a octroyé un contrat au Centre de recherche industrielle de Québec (CRIQ), qui réalisera une étude «nécessaire afin de régler le problème», indique le sommaire décisionnel de la municipalité daté du 26 juin.«Puisque c’est la première fois depuis qu’on fait des suivis environnementaux que nous avons un dépassement de mercure, on veut documenter et comprendre d’où cela vient», explique la porte-parole de la Ville de Québec, Marjorie Potvin. Elle explique que même les pays européens, qui ont beaucoup plus d’incinérateurs, ont de la difficulté à déceler la provenance de leurs émissions. (…)[ Tout l’article ]