Le sens du timing

L’été est officiellement commencé depuis hier dans notre quartier. Pas à cause de la date, mais à cause de quelques signes qui ne trompent pas.Le beau temps, ça ne trompe pas. Quand les terrasses se remplissent, que les piétons envahissent la 3e Avenue, l’été est arrivé. Quand ça tombe pile pour le Grand bazar des ruelles, c’est encore mieux. Probablement l’événement le plus populaire du quartier, le bazar a été encore une fois l’occasion parfaite pour faire des trouvailles d’objets, certes, mais aussi pour découvrir les ruelles de Limoilou et ses habitants, tant humains que félins. Après quelques éditions sous la pluie, ça faisait du bien d’avoir un soleil rayonnant. Coup de coeur: je n’ai jamais vu autant de petits vendeurs de limonade (sans parler de la jolie affiche annonçant de la « Simonade » et de l' »Adélimonade »!).Artistes et saltimbanques étaient également de la partie. Le projet de fresque sur le mur extérieur à l’arrière de la Boutique du skate allait bon train quand je suis passée, avec ses cinq ou six artistes graffiteurs. Quant aux saltimbanques, ils étaient partout. Des bouchons de circulation ont été créés par une étrange bicyclette géante avec des ailes conduite par une espèce d’hybride entre un vieil homme fou et un colonel, alors qu’un genre de clochard pirate sur un cheval de bois sur roulettes nous proposait en criant les « meilleures activités en famille » en spécifiant que si nous n’en avions pas (de famille), c’était l’occasion idéale de s’en trouver une… Merci à l’École de cirque!On ne peut passer sous silence les premières notes du piano dans notre tout nouveau parkletqui a été bien occupé toute la journée, tant par les badauds souhaitant profiter du soleil et de la musique que par les pianistes de l’ombre ayant enfin leur place au soleil.En tout cas, on peut dire que Limoilou a le sens du timing. Notre quartier était si vivant, hier, que ça augure drôlement bien pour le reste de l’été, avec Limoilou en musique, le marché public… et qui sait quelles autres surprises on nous réserve!