Les Brûleries de la famille Lacombe: des commerces qui s’intègrent au quartier

Source : Le Soleil, Yves Therrien, 19  juillet 2014 La famille Lacombe vient tout juste d’ouvrir une sixième Brûlerie à Québec. Une sixième en six ans. Et, dans les plans, il devrait y en avoir 10 sur le territoire d’ici deux à quatre ans.Odré Lacombe, son frère Cédric et leur père Luc n’ont pas eu besoin de lire leur avenir dans le marc de café, mais ils ont vu une occasion d’affaires alors que de gros joueurs comme Starbuck, Second Cup et Tim Hortons veulent prendre de plus en plus de place sur le territoire.«Les marchés de Vancouver et de la côte ouest des États-Unis sont saturés», affirme Odré Lacombe en entrevue dans la Brûlerie Saint-Roch, la première à voir le jour en 2008.  (…)S’il semble y avoir une certaine urgence dans le développement des nouvelles Brûleries, le concept, lui, ne changera pas. La Brûlerie dans les yeux d’Odré Lacombe, ça ne peut pas se bâtir dans un centre commercial. (…)«Nous voulons que chacune des Brûleries soit un lieu de rassemblement accessible à tous, à toutes les couches de la société, qu’il soit passant, employé ou dirigeant d’entreprise. Notre vocation, c’est d’être proche des gens», ajoute celui qui voit dans l’entrepreneuriat un moyen de relever des défis, un moyen d’accomplissement de soi avant d’être une raison de faire de l’argent.  (…)En parlant de sa sixième Brûlerie, ouverte depuis une semaine et qui porte le nom de Brûlerie Limoilou, Odré Lacombre souligne que le succès ne vient pas uniquement des dirigeants, mais il passe par toute l’équipe, autant par le directeur commercial que par la personne qui prépare et sert le café ou par l’autre qui passe le balai. Ainsi, l’ancienne Brûlerie Limoilou, située au coin de la 5e Rue et de la 3e Avenue, change de nom pour Brûlerie du Vieux-Limoilou. (…)[ Tout l’article. A lire aussi : Une deuxième brûlerie dans Limoilou. ]