Les éléphants blancs

Quartier Limoilou
Panorama SO-NO. 3 septembre 2014.
Source: Le Soleil – Carrefour des lecteurs, Jocelyn Boily, 15 septembre 2014. Il est maintenant assuré qu’à un an de son ouverture officielle,  le nouvel amphithéâtre du maire Régis Labeaume n’accueillera pas d’équipe de hockey de la Ligne nationale, ce qui était l’objectif initial.Le maire veut faire taire les placoteux en rassurant les citoyens que sa bâtisse présentera plus de 100 spectacles par année afin de la rentabiliser. Sans équipe de la NLH et avec la promesse du maire des 100 jours d’occupation par année, ce n’est donc pas seulement son amphithéâtre qui sera un éléphant blanc, mais toutes les autres salles de spectacles dans la région de Québec.M. Labeaume, d’après certaines statistiques d’amphithéâtres semblables en Amérique du Nord, il est très difficile d’atteindre une occupation de 100 jours par année. Québécor Média a été choisie par la Ville comme gestionnaire de l’amphithéâtre pour 25 ans avec un loyer de 3,15 millions $ par année sans équipe et 5 millions $ avec une équipe de la LNH. Selon l’entente avec Québécor, en cas de déficit, la Ville de Québec devra en assumer la moitié jusqu’à concurrence du montant du loyer qui est de 33 millions en l’absence d’une équipe de hockey. C’est ce que Denis de Belleval et Alain Miville de Chêne se sont évertués à dire durant des mois.[ À lire aussi: Amphithéâtre: un an avant le jour J. À cousulter également: Le futur Amphithéâtre de Québec (blogue d’Alain Miville de Chêne. ]

Publicité