Les plaisirs de la table et de ses chaises

3e Avenue, quartier Limoilou
Lancement du «stationnement pour piétons» de la 3e Avenue. 11 juin 2014.
Source : Le Soleil (Opinion), François Bourque, 21 juin 2014 (...) On comprend qu'il faut des limites quelque part, sans quoi ce serait vite l'anarchie.Mais si la réglementation empêche l'exercice du jugement et ne permet pas aux citoyens et aux commerçants des vieux quartiers d'habiter raisonnablement leurs trottoirs, qu'on la change.Si elle nous déçoit parfois, la Ville sait aussi nous surprendre. Par exemple, par ce «stationnement pour piétons», aménagé à même deux cases de stationnement sur rue de la 3e Avenue, dans Limoilou. Une célébration de la vie de quartier.Un long banc public de bois, enveloppé d'un bac à herbe lumineux. Simple mais efficace. N'y manquerait qu'un accès au Wi-Fi.Au bout du banc, un piano. Le jazzman Vincent Gagnon y était installé à l'heure du 5 à 7 jeudi dernier lors de l'inauguration du «stationnement». Un moment délicieux.Quelques centaines de citoyens, jeunes professionnels, familles, vétérans du quartier, y étaient descendus boire une bière, manger une grillade, parler et écouter le jazz.En face, la scène inattendue et savoureuse d'un client sur la chaise d'un barbier plantée sur le trottoir.Je suis monté au balcon de la dame qui habite au-dessus du «stationnement pour piétons». J'étais curieux. Les résidents sont parfois réticents aux initiatives qui bousculent leur quiétude.Pas celle-là. (...)[ Tout l'article ]