Limoiloup et vous

3e Avenue, quartier LimoilouAu lendemain de l’incendie qui a détruit l’édifice du commerce des Fourrures Roméo Falardeau et ses huit logements, soulagée que les vies aient été épargnées, Limoilou s’est réveillée avec une préoccupation inattendue: où était le loup?Ce loup naturalisé qui trônait dans la vitrine des Fourrures Falardeau en toutes saisons s’est révélé plus qu’un élément de décor urbain. Depuis l’incendie, il fait figure de symbole pour les habitants du quartier.Monlimoilou.com, en collaboration avec la sociologue Sophie Hamel-Dufour, Limouloise d’origine, vous propose de nous raconter vos souvenirs et vos histoires avec le fraîchement baptisé Limoiloup afin de mieux comprendre ce que représente «notre loup» pour la population locale. Nous vous demandons de compléter un court questionnaire d’ici le 15 août, dont les résultats seront publiés sur notre site cet automne.Le temps de réponse au questionnaire varie entre 5 et 10 minutes. Vous pouvez répondre par des phrases courtes ou des mots-clés. Si vous avez des questions, des commentaires ou des témoignages particuliers à livrer, vous pouvez communiquer avec Sophie Hamel-Dufour à l’adresse limoilou74@gmail.com.Nous en profitons pour vous rappeler qu’il ne reste que quelques jours pour aller vous faire photographier avec Limoiloup, à la boutique Article 721.