Recharger ses batteries au Véloasis

Véloasis
(Photo gracieuseté)
Certains passent par le Véloasis pour «recharger leurs batteries», un cornet à la fois. D’autres y rechargeront désormais, littéralement, leurs batteries de triporteurs, quadriporteurs et vélos électriques grâce à l’installation de deux bornes conçues à cette fin.L’idée a été lancée en juin par l’un des clients de la crèmerie, confronté à cette difficulté de se déplacer sur de longues distances à bord de son triporteur en raison de la rareté de bornes où faire le plein d’électricité. L’idée n’est pas tombée dans l’oreille de sourds: dès le 25 juin, les propriétaires du Véloasis, enthousiastes, aménageaient deux stations de recharge à proximité de la piste cyclable, voie d’accès privilégiée pour ces personnes à mobilité réduite.VéloasisL’entreprise superscooter.ca s’est chargée de l’installation de ce dispositif qui, au dire des usagers, ne court pas les rues à Québec. «Ce service est offert tout à fait gratuitement […], notre but est que les gens en parlent et que d’autres commerces ou même la Ville en installent pour que ce genre de service soit accessible un peu partout dans la ville de Québec», a confié la copropriétaire, Guylaine Simard.Elle-même n’exclut pas d’augmenter éventuellement le nombre de bornes si la demande est là. «Nous savons que ces moyens de transport sont en pleine croissance sur nos pistes cyclables et sur nos routes secondaires à Québec», fait-elle remarquer en considérant ainsi, par son geste, répondre à un besoin réel.Que l’initiative fasse par ailleurs écho aux préoccupations environnementales du quartier n’est pas pour lui déplaire non plus: «Nous croyons […] que [cela] rejoint le petit côté vert que La Cité-Limoilou veut atteindre avec son écoquartier et le reste des projets», conclut-elle.

Soutenez votre média

hearts

Contribuez à notre développement à titre d'abonné.e et obtenez des privilèges.

hearts
Soutenir