Tout roule pour le P’tit marché solidaire de Limoilou!

Photos: Courtoisie
Depuis maintenant trois semaines, le P’tit marché solidaire de Limoilou roule sa bosse – ou plutôt son vélo – à travers tout Limoilou. La saison des bons fruits et légumes frais bat encore son plein et ce petit marché sera présent sur le territoire jusqu’au 12 octobre prochain.De retour pour une deuxième année, le P’tit marché solidaire a lieu tous les dimanches, beau temps, mauvais temps, de 13h à 15h, sur la rue de l’Espinay, coin de Guyenne, sur le terrain de l’Office municipal d’habitation de Québec (OMHQ).Fort d’un bel accueil l’an dernier et désirant avoir une présence plus accrue dans tous les secteurs de Limoilou, le P’tit marché offre maintenant un «marché mobile». Ayant comme objectif premier de favoriser l’accès pour tous à des aliments les plus sains possibles, tous les samedis, entre 9h et 16h, des vélos sillonnent les rues de Limoilou pour y vendre fruits et légumes.Les vélos s’arrêtent dans plusieurs parcs et lieux publics, de Sainte-Odile à Maizerets. Certains arrêts sont moins fréquentés, alors que d’autres points de vente, tels que ceux de la bibliothèque Canardière et du parc Bardy, sont très populaires. Les organisateurs en sont donc déjà à revoir les arrêts pour l’an prochain, afin de les rendre encore plus stratégiques, et ce, toujours dans le but de rejoindre le maximum de gens ayant besoin de fruits et légumes à prix abordables.Le P’tit marché solidaire s’approvisionne auprès de Légumes Marcoux, situé à Saint-Nicolas, de la Ferme André Blouin, située à l’ïle d’Orléans, ainsi que des produits en surplus des jardins des Ateliers à la Terre et du Patro Roc-Amadour. Les relations avec les fournisseurs sont excellentes, car les gens sont touchés par le projet et souhaitent s’adapter pour donner un coup de main au P’tit marché. Cela permet d’offrir les fruits et légumes au «prix du gros», donc nettement moins cher que ce que l’on retrouve dans les autres marchés.

Publicité

Ça nous permet également d’offrir de plus petites quantités pour les personnes seules, même de vendre à l’unité. C’est quelque chose qui est très apprécié par notre clientèle», mentionne Gracia Adam, chargée du projet.

Deux marchés bien différents

Abordant le sujet de la clientèle, Mme Adam indique travailler de concert avec le Marché public de Limoilou, moins compétiteur que complémentaire, au dire de la chargée de projet, qui juge les deux missions très différentes. «Nous sommes en très bons termes et comme nous n’œuvrons pas dans le même contexte, nous en sommes à regarder comment nous pourrions nous entraider encore plus dans les années à venir.»

Un marché local socialement engagé

Les organisateurs du P’tit marché solidaire peuvent compter sur l’appui et la participation de citoyens bénévoles qui s’investissent à toutes les étapes du projet, de la conception du logo à la prise en charge de la distribution des légumes le dimanche. «Quand ça répond à un besoin, l’implication et la mobilisation sont plus faciles. Pour nous, ce fut vraiment un atout», confie Gracia Adam.Pour en savoir plus sur les horaires et points de vente du marché mobile, consultez la page du P’tit Marché solidaire de Limoilou.   

Le P’tit Marché solidaire de Limoilou418-262-0057securitealimentairelimoilou@hotmail.com