Un « marché mobile » cet été à Limoilou!

Photos : courtoisie
Dans un récent billet, je vous parlais des résultats d’un projet de recherche sur l’insécurité alimentaire à Limoilou, mené par l’Approche territoriale intégrée (ATI) de Limoilou. L’étude révélait alors deux constats majeurs: le premier étant la difficulté d’accès à une alimentation saine et à faible coût pour certains; le second étant que les personnes les plus démunies se déplacent dans une zone relativement restreinte pour aller chercher leur nourriture.Partant de ces constats, le projet «Se mobiliser pour bien manger», dont l’objectif est de favoriser la saine alimentation et les saines habitudes de vie aux ménages en milieu défavorisé, a décidé de mettre en place un marché mobile à vélo, à l’instar de Fruixi à Montréal.Le principe: un vélo triporteur, des fruits, des légumes à prix abordable.Dès le 25 août et jusqu’au 11 octobre, un mini-marché fixe se tiendra donc les dimanches de 13h à 15h sur la rue de l’Espinay, coin de Guyenne, sur le terrain de l’Office municipal d’habitation de Québec (OMHQ).Et les samedis, entre 9h et 16h, des vélos sillonneront les rues de Limoilou pour y vendre des fruits et légumes.Divers points de vente ont été déterminés en fonction des déserts alimentaires du quartier: entre autres, le parc Sainte-Odile, le parc Marchand, le parc d’Iberville, le centre Mgr-Marcoux et le parc Bardy.Les fruits et légumes proviendront de la Ferme André Blouin et des Légumes Marcoux, ainsi que des surplus des jardins communautaires du Jardin du Patro Roc-Amadour et des Ateliers à la terre.L’objectif est de rendre accessibles financièrement et physiquement des fruits et légumes à des clientèles vulnérables. De plus, sur place, les clients recevront de l’information sur les organismes du milieu et sur les alternatives en sécurité alimentaire (cuisines collectives, groupes d’achats, jardins collectifs) tout en découvrant des légumes moins connus.Pour plus d’informations, vous pouvez contacter Gracia Adam au 418-262-0057.