Alice, au pays du café

cafe castelo
Le Café Castelo offre une grande sélection de cafés en grains fraîchement torréfiés dans le secteur Lairet depuis 1996.

Les habitués du Café Castelo connaissent sûrement déjà bien Alice Lévesque, la dynamique copropriétaire du commerce de la 1ere Avenue, dans le secteur Lairet. Lorsque l’on franchit la porte du café, on peut difficilement ne pas la remarquer; elle semble connaître chaque client, papillonne d’une table à l’autre, s’assure que tout le monde va bien, veille aux précieux grains de café, et tout ça avec le sourire, s’il-vous-plaît.

Engagée au café comme employée il y a trois ans, elle est rapidement devenue gérante avant de s’associer, il y a un an, avec André Quirion. Ce dernier avait racheté la succursale du Café Castelo de la 1ere Avenue à son fondateur et maître torréfacteur, Pedrag Okuka, en 2009. « J’ai monté vite », admet-elle en riant, non sans souligner les qualités de son associé, qui n’a pas hésité à lui donner sa chance d’être propriétaire d’un commerce.Alice_cafe_castelo

Ça a toujours été mon but [d’avoir mon entreprise], j’ai étudié en pâtisserie, j’ai fait le cours de lancement d’entreprise, j’ai fait des arts, alors je voulais quelque chose qui allait combler tout cela », ajoute celle qui a auparavant travaillé au Café Cambio de Chicoutimi.

Idées de grandeur

De l’énergie et des idées, elle en a! Bien que le commerce soit d’abord une boutique spécialisée en café en grains, elle voit plus grand pour l’avenir.

Je voudrais que le café soit quelque chose de plus culturel, organiser des événements, des conférences… Je me fais déjà approcher pour cela, mais c’est trop petit ici », explique Alice.

Elle espère bien trouver un local plus grand, qui lui permettrait de réaliser ce projet et bien d’autres, comme d’avoir le droit à une terrasse, sans marches à l’entrée, ou au moins permettant une rampe d’accès.Mais voilà, trouver cette perle rare et à un prix acceptable sur la 1ere Avenue n’est pas si simple. Et pour elle, pas question de s’éloigner de l’artère principale du secteur Lairet, cette succursale du Café Castelo y ayant pignon sur rue depuis 1996. Son emplacement est idéal, selon elle, et la clientèle du café est fidèle.

Authenticité, proximité et nouveautés

Depuis l’arrivée d’Alice, les murs et les étagères se sont garnis d’œuvres d’artistes et de produits d’artisans locaux, une question de principe pour la jeune femme.

Comme notre café est produit ici, à Québec, artisanalement, je vais beaucoup vers ça, je me cherche des artistes, des artisans locaux qui vont pouvoir afficher leurs produits ici. J’offre un mur d’exposition gratuitement pendant un mois, alors ça donne de la visibilité à l’artiste et ça fait une ambiance différente».

En plus, le Café Castelo offre maintenant une vaste sélection de thés biologiques et d’accessoires pour les savourer, des viennoiseries de La Fournée Bio et des sandwichs provenant de l’entreprise Fastoche.thés_casteloIdéalement, Alice aimerait bien pouvoir tout faire sur place. « Ce n’est qu’une question de temps avant que j’aie ma propre cuisine et que je fasse tout moi-même », affirme-t-elle, confiante. Tout, sauf les viennoiseries qui demandent un équipement trop sophistiqué. Pour elle, il est important que les produits soient authentiques, de qualité et faits avec des ingrédients naturels.Craint-elle la multiplication des brûleries de café et les récentes fermetures dans le Vieux-Limoilou? « Non, c’est quand même assez loin de moi, et puis je crois en notre produit, je sais qu’on a de la qualité », assure-t-elle. « Quand on est habitué à un goût de café qu’on aime, c’est difficile de changer nos habitudes ».

Engagée

Bien qu’elle n’habite pas le secteur Lairet pour le moment, Alice Lévesque s’y sent chez-elle et souhaite voir la 1ere Avenue se dynamiser. En avril dernier, elle a été élue comme administratrice du conseil de quartier de Lairet à titre de commerçante. Déjà, elle a participé à l’organisation de la première fête du quartier, en juin, et espère qu’il y ait plus d’événements rassembleurs de ce genre.Elle projette de mettre sur pied une association des commerçants de la 1ere Avenue, où tous uniraient leurs forces pour améliorer la vie de quartier et, pourquoi pas, tenter de créer une ambiance similaire à la 3e Avenue, dans le Vieux-Limoilou. Elle sait bien que ce n’est pas une mince tâche, d’où la difficulté de trouver des gens prêts à s’engager avec elle. « Je les comprends, moi aussi j’ai un commerce et je sais que ça demande beaucoup de temps ! », conclut-elle.

Café Castelo 1ere Avenue2909, 1re Avenue 418 622-9785