Controverse à Limoilou : Roche, papiers, libéraux

Boulevard des Capucins, quartier Limoilou
Résidence Limoilou (ex-pavillon Saint-Charles), boulevard des Capucins. 10 octobre 2012.
Source : Radio-Canada, 2 avril 2015 

Des règles ignorées, du favoritisme, des normes de construction bafouées. Tout ça sous le nez de fonctionnaires qui ont laissé faire les choses. Voici la petite histoire d'un projet de logement social controversé.

Un texte de Pasquale Turbide à l'émission Enquête.La Société d'habitation du Québec (SHQ) enquête depuis 2013 sur le financement et la gestion de Résidence Limoilou. Ce projet de 12 millions de dollars implique la firme Roche Construction et l'ex-ministre Marc-Yvan Côté.Résidence Limoilou est un ancien CHSLD de Québec récemment transformé en immeuble de logements sociaux. C'est aussi le nom de l'organisme à but non lucratif dirigé jusqu'en décembre par Rodrigue Garon, un ancien assureur et conseiller municipal bien connu dans le quartier. (...)

Des locataires exaspérés

L'histoire aurait pu en rester là si Enquête n'avait pas eu vent des plaintes de certains locataires, qui occupent l'immeuble depuis deux ans. La plainte la plus fréquente : des appartements trop froids. (...)Le reportage de Pascale Turbide et Johanne Bonneau est diffusé ce soir à l'émission Enquête sur ICI Radio-Canada Télé. [ Tout l'article (extrait vidéo). À lire aussi : Mérites d’architecture 2013 : deux lauréats dans Limoilou. ]