De plus en plus de logements disponibles à Québec

1re Avenue, quartier Limoilou
1re Avenue. 19 décembre 2014.
Source : Radio-Canada, 27 janvier 2015 La construction de multiples condominiums pousse à la hausse le taux d'inoccupation des logements qui atteint 3,1 % en octobre 2014 dans la grande région de Québec. Selon le rapport de la Société canadienne d'hypothèques et de logement (SCHL), le taux d'inoccupation des logements dans la région de Québec a augmenté de 0,8 % depuis octobre 2013 pour atteindre son plus haut niveau à Québec depuis 1999.Ce taux d'inoccupation s'explique par la mise en marché de multiples condomimums, mentionne François DesRosiers du Département de finance, assurance et immobilier à l'Université Laval. (...)Malgré la hausse du taux d'inoccupation, le coût des loyers pour sa part augmente à un rythme normal, mentionne par ailleurs M. DesRosiers. (...)

Des avantages pour les locataires

Devant l'abondance de logements libres, les propriétaires rivalisent d'imagination pour séduire les locataires.Certains sont prêts à consentir des conditions de location qui vont du déménagement payé aux mensualités gratuites. (...)[ Tout l'article (reportage télé) ]