Deux appartements de Limoilou dans l'émission « Ma maison bien-aimée »

Catherine Houde et François Gaudreault ont représenté Limoilou dans l'émission « Ma maison bien-aimée » spéciale Québec.
Catherine Houde et François Gaudreault ont représenté Limoilou dans l'émission « Ma maison bien-aimée » spéciale Québec.

Pour sa rentrée, la chaîne CASA propose, en primeur, un épisode en ligne de ses émissions phares : parmi elles, Ma maison bien-aimée, une compétition de décoration entre quatre logements. L'émission, habituellement tournée à Montréal et ses environs, est venue pour la première fois à Québec cet été. Dans cette édition spéciale, on y découvre deux appartements au cœur de Limoilou.

Le concept ? Quatre concurrents ouvre les portes de leur logement que cela soit un appartement, une maison ou un chalet. Chacun a son style et en est fier, mais il devra aussi évaluer celui des autres en leur donnant une note sur 10, prenant en compte la décoration, le confort, l’hospitalité et l’expérience globale. Celui ou celle qui accumulera le plus de points repart avec un chèque de 1 000$.

De Montréal à Limoilou

francois-gaudreault-maison-bien-aimee-casaLe premier candidat de Limoilou, secteur Maizerets, s'appelle François Gaudreault et est consultant. Spectateur fidèle de Ma maison bien-aimée, sa sœur le pousse à s'inscrire. Le tour est joué « en trente secondes » via un formulaire en ligne. « Il fallait juste envoyer une photo. J'ai choisi ma cuisine pour son style à la fois rustique et moderne, à l'image de l'appartement », se souvient le candidat, amateur de décorations en bois qu'il conçoit lui-même. Six mois plus tard, la production le contacte :

C'était quand même une surprise, car on sait que l'émission se passe habituellement à Montréal. J'ai reçu un courriel où on me demandait de faire moi-même une vidéo-visite de mon appartement. Je devais aussi répondre à quelques questions face caméra pour qu'on voit un peu ma personnalité. Cela faisait office de candidature avant d'être réellement sélectionné. »

Pour Catherine Houde, plieuse de parachutes et résidente du Vieux-Limoilou, c'est la production qui est venue la chercher pour son concept de décoration écologique. La candidate aime redonner une seconde vie à des objets pour en faire des nouveaux insoupçonnés comme une bobine qui devient une table ou des caisses de vins transformées en commode.

catherine-houde-maison-bien-aimee-capture-ecranJ'ai été repérée sur les réseaux sociaux, car j'y mets souvent des créations en décoration que je conçois pour mon appartement. Je n'aurais jamais pensé participer à ce genre d'émission un jour! Surtout que je n'avais vu Ma maison bien-aimée qu'une seule fois... Mon profil semblait correspondre à ce qu'ils recherchaient alors j'ai aussi fait la vidéo pour tenter ma chance. Je ne m'attendais vraiment pas à vivre une telle expérience... », raconte-t-elle.

Publicité

Dans les coulisses d'un tournage de télévision... chez vous !

maison-bien-aimee-extrait-episode-casa-tvLors d'une fin de semaine début juin, l'équipe de production de Ma Maison bien-aimée est donc arrivée à Québec en toute discrétion pour le tournage de l'émission. Non pas pour éviter les regards indiscrets, mais bien pour garder l'effet de surprise que demande le concours. En effet, les quatre candidats sélectionnés ne savent rien des uns des autres jusqu'au jour J pour que la découverte des autres logements reste authentique.Pendant une première demi-journée, l'équipe tourne le portrait de chaque candidat chez eux. Le lendemain, la compétition commence réellement pour deux jours. Pour les deux résidents de Limoilou-Maizerets, le trac était palpable jusqu'à l'arrivée des caméras chez eux :

J'ai un petit côté show-off donc j'étais quand même à l'aise à l'idée d'être filmé. Ce qui me stressait plus, c'était le fait que des gens allaient venir chez moi pour critiquer la décoration que j'ai faite de mon appartement, parce que c'est tout simplement le jeu ! Est-ce que j'étais prêt à accepter ça ? Pour cette raison, j'hésitais un peu à m'inscrire, mais finalement ça a bien été », explique François.

maison-bien-aimee-extrait02-episode-casa-tvMême son de cloche pour Catherine, qui avait peur du montage de l'émission de télévision :

On ne sait pas jusqu'où peut aller la critique. On sait que ça bitch mais jusqu'où ? Avec le montage, ça peut aller loin aussi donc c'était aussi ça qui me faisait peur. Finalement, je pense qu'on a été un groupe assez respectueux les uns envers les autres, même quand la production nous poussait à donner notre avis : aimes-tu ci ? Aimes-tu ça ? On est toujours restés sympathiques donc l'ambiance était très bon enfant notamment avec l'équipe de tournage. Ça m'a beaucoup rassuré. »

Découvrez dès maintenant l'épisode de Ma maison bien-aimée tourné à Limoilou, disponible en ligne jusqu'à sa diffusion sur la chaîne CASA le vendredi 28 août à 22 h : www.casatv.ca/videos/