Deux premiers commerces consultent avec Votepour.ca

La quincaillerie culinaire La Folle Fourchette participe au projet-pilote de consultation par sondage de votepour.ca
La quincaillerie culinaire La Folle Fourchette participe au projet-pilote de consultation par sondage de votepour.ca
Les commerces La Folle Fourchette et Yannick Fromagerie souhaitent connaître l’opinion de leur clientèle sur différents aspects et les invitent, pour ce faire, à remplir un questionnaire en ligne sur la plateforme votepour.ca.Initiée en décembre dans le cadre d’un projet-pilote, cette consultation menée par l’organisme de participation citoyenne votepour.ca s’étendra bientôt à plusieurs autres commerces de Limoilou, dont Sobab et la Boutique du Skate au cours du mois de février.À l’issue du projet-pilote, les deux fondateurs de ce nouvel incubateur de projets comptent créer un service payant de consultation et de sondage qui se voudra accessible et modulable selon les besoins et les capacités des différents acteurs qui voudraient y avoir recours.yannick_fromagerieAu-delà des commerces, ce service pourrait donc aussi s’adresser à tout organisme, institution ou groupe de personnes qui songerait à mettre en place une activité ou un service de proximité et qui voudrait sonder le terrain avant d’aller de l’avant avec un projet.Plus qu’un simple questionnaire, l’initiative vise donc la mise en place d’un dialogue continu entre les acteurs locaux.

Ce n’est pas tant pour répondre aux besoins des commerces, mais plutôt à ceux de la population», explique Marc Jeannotte, cofondateur.

L’objectif poursuivi par ce service de consultation est donc à la fois de permettre à la population de participer activement à développer la vie de quartier, mais aussi d’aider les différents acteurs locaux à adapter leur offre de service en fonction des besoins, des désirs et des visions exprimés par les résidents.Bien sûr, les petites entreprises retirent des avantages certains de l’expérience, admet M. Jeannotte, ne serait-ce qu’une base de données de leur clientèle, ce qui leur permet par la suite de communiquer avec les personnes qui le souhaitent.Les participants ne sont pas en reste, cela dit, puisque les 100 premiers répondants au questionnaire se mériteront un rabais dans chacun des commerces participants. Premier arrivé, premier servi!