Émilie Rioux, la duchesse multi-tâches de Limoilou

EmilieRioux_1
Émilie Rioux, duchesse de Limoilou pour 2015 (Photos: Courtoisie Émilie Rioux et La Revengeance des duchesses)
La Revengeance des duchesses amorcera ses activités le 29 janvier prochain. Deux semaines intenses se préparent, qui culmineront avec le couronnement de cette reine du OFF Carnaval le 13 février. Et Limoilou fourbit actuellement ses armes, avec la candidature de la duchesse Émilie Rioux.

Je suis en amour avec le quartier, comme tout le monde qui y habite. En fait, à sa façon, Limoilou, c’est un peu la vedette de Québec ! C’est le quartier dont tout le monde parle et, je l’imagine bien, où tout le monde voudrait habiter ! », lance Émilie Rioux en riant.

Elle qui vient du Bas-Saint-Laurent, elle a retrouvé un peu de l’esprit de son village dans ce quartier qu’elle habite depuis trois ans. « Il y a quelque chose dans l’esprit du quartier, dans sa dynamique… »10947470_10204881236403784_990010653_nSa candidature pour la Revengeance des duchesses, elle l’a proposée sur un coup de tête. « Je suivais l’événement, je connaissais des gens qui avaient tenté l’aventure, et je me suis dit, « pourquoi pas ! » »Il faut dire qu’elle est un brin touche-à-tout. Comédienne de théâtre. Animatrice radio. Journaliste. Clown. Animatrice jeunesse. Professeure de guitare… « Je n’ai pas encore décidé ce que j’allais faire dans la vie… alors j’ai décidé de tout faire ! J’aime bien ne jamais avoir de journées pareilles, de pouvoir avoir des journées au fil desquelles je vais être appelée à faire cinq jobs! », note la jeune femme de 24 ans. Et elle compte bien tenter de mettre tout ça de l’avant, lors de son numéro à l’occasion de la soirée d’ouverture de la Revengeance.

D’ailleurs, la Revengeance, ça me rejoint plus, comme duchesse, que le Carnaval. Ici, on fait appel à la fibre artistique alors que, de son côté, le Carnaval vise plutôt la culture entrepreneuriale. Et son côté plus grand que nature, gigantesque, est un peu trop gros pour moi… Avec la Revengeance, nos projets ont la portée et la taille qu’on souhaite leur donner. On a carte blanche pour mettre en valeur notre quartier et, d’avoir le champ libre comme ça, ça stimule ! »

Activités terrain et présence Web

Des idées ? Elle en a plein, assure-t-elle. Pour le blogue ? Elle proposera son regard sur le quartier. Ses découvertes. « Et j’espère bien proposer des choses que bien des gens ne connaissent pas encore. Il y a plein de gens qui font de ce quartier ce qu’il est et sur qui on a pas encore mis les projecteurs ! » Un côté écrit qui s’annonce faste, donc… Textes. Vidéos. Musique.

Ça va être très culturel, mais on va toucher à une belle variété de thématiques. Avec une écriture que j’espère la plus explosive possible, pour profiter au maximum de la liberté qui nous est offerte ! », poursuit Émilie Rioux.

Elle compte aussi offrir, en collaboration avec le blogue Ton petit look, une entrée sur la mode à Limoilou. « C’est quoi le look limoulois ? Comment se met-il ? Ou peut-on se le procurer ? »  Les réponses sur le Web, à partir de février.Cela, accompagné d’un lot d’activités sur le terrain. Pour le plaisir de la rencontre – une des visées d’Émilie Rioux à l’occasion de la Revengeance. Question de découvrir toujours plus avant son quartier et ceux qui l’habitent. « J’espère que les gens auront envie de se déplacer ! » Au menu ? Soirées festives au Bal du lézard, après-midi de patinage à la Pointe-aux-Lièvres, en plus des nombreuses activités qui réuniront l’ensemble des duchesses de la Revengeance.

Et la compétition ?

10941264_10204881235563763_884499272_nPour 2015, la compétition risque bien d’être féroce. Après tout, la Revengeance, outre ses habituelles duchesses créatives, a également accepté la candidature d’un robot, Arthy, dans Saint-Malo. « Être en compétition avec un robot, c’est un peu complexant. Et la compétition, c’est farouche… Ça va jouer dans les coins ! Et qui sait, on va peut-être avoir un robot comme reine, au bout de tout ça. Une première mondiale ! En fait, au terme de la Revengeance, on verra si l’humain l’emporte sur la machine ! »Plus sérieusement, il n’en reste pas moins que depuis la création de la Revengeance, Limoilou n’a pas encore eu sa reine…

En effet. Et je sens que le quartier est impatient de gagner. Les gens que je croise me disent que cette année, c’est la bonne. Ils veulent que Limoilou ait la couronne ! Et cette année, on tentera d’aller chercher tous les votes, comme ça, lors du tirage au sort au terme de l’exercice, il n’y aura pas d’autre chose à tirer que Limoilou ! »

Pour rencontrer la duchesse limouloise :

Vous pouvez suivre les activités de la duchesse limouloise sur Facebook. Pour plus d’information sur les activités de la Revengeance, et pour lire les blogues des duchesses, c’est au revengeanceduchesses.com.