Fabrication de peau humaine : à la recherche d'un processus efficace

Source : Le Soleil, Baptiste Ricard-Châtelain, 16 juin 2015 

Le rêve du malade, du blessé : entrer en salle d'opération pour se faire greffer un organe ou des tissus humains tout neufs, cultivés en labo à partir de ses propres cellules, et rentrer rapidement à la maison. Un rêve, encore.

« Tout ici est long ! » constate le Dr François Auger, rencontré dans le Laboratoire d'organogénèse expérimentale (LOEX) qu'il dirige, derrière l'hôpital de l'Enfant-Jésus. Le temps qui s'étire, il connaît : son centre de recherche a célébré en fin de semaine dernière son 30e anniversaire. (...)Le LOEX de Québec a été agrandi en 2009, 2010, grâce à un investissement de 25,7 millions $. Selon son directeur, il serait un des plus grands dans le monde à se consacrer uniquement à l'organogénèse.[ Tout l'article ]