Fermeture de Vert Lime Traiteur sur la 3e Avenue

Traiteur Vert Lime

Nadine Boivin, Chef-propriétaire de Vert Lime Traiteur, vient d’annoncer la fermeture de son commerce végétarien sur la 3e Avenue.

C’est avec beaucoup de tristesse et de regret que je vous annonce aujourd’hui la fin des opérations de mon entreprise qui vous plaisait tant. Des événements récents ont précipité ma décision car, malgré une clientèle fidèle, un bel avenir pour le développement de projets, le manque de ressources a pris le dessus. » peut-on lire sur sa page Facebook depuis hier. »

Vert Lime Traiteur offrait notamment des « prêts-à-manger pour emporter » et des boîtes à lunch pour gens pressés ou trop paresseux pour avoir à cuisiner. Alors que la clientèle était établie et fidèle, Nadine Boivin nous évoque surtout un manque financier, qui ne lui permettait plus d’avoir les fonds de roulement nécessaires pour développer sa boutique. Quinze mois après le lancement de cette « alimentation d’appoint » sur la 3e Avenue, la Chef-propriétaire s’est donc vue forcée de se retirer.

L’entreprise ne ferme pas parce qu’elle n’allait pas bien, au contraire la demande croissait de plus en plus. Le coup fatal, ça a été mon dernier investisseur qui s’est désisté en voyant l’ampleur du travail. Il a pris peur et a préféré reculer. Si j’avais eu cet investissement, j’aurais pu passer à l’étape suivante dans le développement de Vert Lime Traiteur. C’était beaucoup trop de choses à porter toute seule. »

Cependant, Mme Boivin compte bien garder la cuisine de son local et la partager « en colocation » avec un autre commerce, pour se consacrer à la production à temps partiel : « J’ai déjà sollicité quelques personnes qui pourraient être intéressés pour louer. Étant membre du conseil d’administration de la Société de développement commerciale (SDC) 3e Avenue-Limoilou, je suis consciente que cette place stratégique est très convoitée ». Seule condition : le colocataire devra cuisiner sans friture, car le lieu n’est pas équipé de ventilation.

Les végé-pâtés continueront de faire jaser

Nadine Boivin affirme que « les affaires se poursuivront » pour elle, en se consacrant à la production des végé-pâtés, qui représentent sa meilleure vente, et d’autres produits populaires. Elle espère ainsi alimenter son service de traiteur et de commandes à emporter ainsi que ses prestations de chef à domicile : « On m’a même sollicité pour faire un buffet de mariage entièrement végétarien donc la demande est toujours présente », assure-t-elle. Une boutique en ligne assurerait le lien avec sa clientèle. Néanmoins, Mme Boivin espère tout de même garder un pied sur le terrain, notamment en ayant de nouveaux points de distribution et en rejoignant le marché public de Limoilou l’été prochain.