La technologie à la rescousse de la circulation près de l’amphithéâtre

Nouvelle passerelle piétonnière au-dessus de l'autoroute Laurentienne
Nouvelle passerelle cyclo-piétonne au-dessus de l’autoroute Laurentienne près de la rue Soumande. 1er décembre 2015.
Source : Le Soleil, Annie Morin, 6 décembre 2015 

Oubliez les humains. Même la police ne fait pas le poids. C’est la technologie qui est appelée en renfort pour régler les problèmes de circulation autour du nouvel amphithéâtre de Québec les soirs de grande affluence.

Le Soleil a rencontré mercredi le directeur du Bureau du transport de la Ville de Québec, Marc Des Rivières. Il nous a expliqué les mesures prises depuis cette fameuse soirée du 16 septembre où Metallica a inauguré le Centre Vidéotron. Peu après 23h, piétons et automobilistes ont complètement paralysé la jonction de la rue Soumande et de l’autoroute Laurentienne, où sont concentrées les principales voies d’accès et d’évacuation d’ExpoCité.La situation s’est répétée lors d’autres grands événements de la rentrée culturelle et sportive.(…) selon Marc Des Rivières, les policiers ne peuvent pas constituer une solution à long terme, même pas à court terme.Bandes vidéo à l’appui, il nous a montré comment les spectateurs qui stationnent leur véhicule au centre commercial Fleur de Lys, de l’autre côté de l’autoroute Laurentienne, nuisent doublement à la sortie du Centre Vidéotron. (…)

Passerelle

M. Des Rivières croit que la passerelle piétonnière construite ces derniers mois au-dessus de Laurentienne au coût de 2,2 millions $, qui sera pleinement accessible dans les prochains jours, viendra régler une bonne partie des conflits. À quelques reprises vers la fin du chantier, la structure a été utilisée malgré l’interdiction, et il y a eu un effet bénéfique immédiat sur le terrain.Cela reste tout de même un défi d’évacuer rapidement 3000 véhicules – il y a environ 4500 espaces de stationnement, mais ils ne trouvent pas tous preneurs – après un événement majeur. Pour y arriver, le Bureau du transport mise beaucoup sur une vieille technologie sur laquelle il a un meilleur contrôle grâce à l’informatique : les feux de circulation. (…)

Trop de cases pour se garer?

Pendant la planification et la construction de l’amphithéâtre, la question était de savoir s’il y aurait assez ou trop peu de stationnement autour de l’amphithéâtre. Personne n’a pensé qu’il pourrait y en avoir trop.Or, jusqu’à maintenant, seulement 3000 des 4500 espaces aménagés sont utilisés lors des grands événements. Ce n’est pas parce que les visiteurs prennent l’autobus : la part modale du transport en commun demeure faible malgré les Métrobus à proximité et les navettes mises en place par le Réseau de transport de la Capitale. C’est plutôt parce qu’un important contingent de véhicules se dirige vers le stationnement gratuit du centre commercial Fleur de Lys. (…)Tout le dossier. À lire aussi : Centre Vidéotron : réussite sur la glace, échec dans les rues. ]