L’air de Limoilou sous la loupe de la Santé publique

Zone industrielle de Limoilou
Zone industrielle de Limoilou, 23 novembre 2012.
Source : Le Soleil, Annie Morin, 10 novembre 2015 

La direction de la santé publique (DSP) de la Capitale-Nationale s’attaque à une étude, réclamée depuis longtemps, qui permettra de cerner l’ensemble des polluants atmosphériques présents dans l’air de Limoilou.

« On va l’avoir, cette étude-là », a annoncé lundi Suzanne Verreault, présidente du conseil d’arrondissement La Cité-Limoilou et de deux comités de vigilance, celui de l’incinérateur et celui des activités portuaires.Mme Verreault et le maire Régis Labeaume ont rencontré le Dr François Desbiens, directeur de la santé publique, au cours du dernier mois pour discuter d’un rapport à venir sur l’incinérateur. Le sujet a dévié sur la qualité de l’air dans Limoilou et dans les quartiers environnants du centre-ville. (…)Lundi, Annie Ouellet, porte-parole du CIUSSS de la Capitale-Nationale, a précisé que le DSP était « en train d’analyser les données brutes du ministère de l’Environnement » provenant de la station d’échantillonnage Des Sables. L’exercice a déjà été réalisé pour le nickel, qui a fait l’objet de deux rapports jugeant que le risque pour la santé des citoyens est faible. Les autres contaminants font maintenant l’objet d’une attention particulière.Mme Ouellet affirme qu’il est trop tôt pour parler d’une procédure. (…)Suzanne Verreault a pris ce dossier en exemple pour démontrer que la Ville « fait tout ce qu’elle peut » afin que la lumière soit faite sur le cocktail respiré par les citoyens de Limoilou.Cela après la publication d’un article sur le rapport d’un inspecteur municipal concluant qu’« il y a présence de pollution atmosphérique dans le secteur de Limoilou », ce qui contrevient à son avis au règlement sur les nuisances. La Ville a prévenu les plaignants, Louis Duchesne et Véronique Lalande, qui sont aussi à l’origine d’un recours collectif contre le Port de Québec, qu’elle n’entend pas sévir car la réglementation provinciale a préséance sur la municipale et qu’un litige juridictionnel opposant l’Administration portuaire de Québec (APQ) au gouvernement du Québec n’est toujours pas tranché. (…)[ Tout l’article. À lire aussi : La présence de pollution dans Limoilou confirmée par un inspecteur de la Ville et Industries lourdes et jour de pollution… (novembre 2012 – vidéo). ]