L’art d’être Culottées

créations des Culottées
Les deux entrepreneures de Culottées, Cynthia Roussel et Nathalie Dionne, présenteront quelques-unes de leurs créations lors du Grand bazar des ruelles. Les deux Limouloises espèrent ouvrir leur atelier de couture libre-service prochainement.

À la recherche de doigts de fée pour repriser vos vêtements ? En quête d’un cadeau original, local et écologique ? Ou mieux, vous aimeriez vous mettre à la couture, mais manquez de matériel, d’espace, de connaissances ?  Vous pourriez bien retrouver tout cela et davantage chez Culottées – Atelier de couture !

 Cynthia Roussel et Nathalie Dionne, les deux associées derrière Culottées, ne manquent pas de projets pour leur jeune entreprise. Pour le moment, les deux artisanes travaillent à leurs domiciles, mais elles espèrent trouver un local à Limoilou, idéalement dès l’automne.

Cynthia et Nathalie Le projet ultime, c’est d’avoir notre atelier de couture libre-service où les gens arrivent avec leur projet, leurs tissus et vont trouver sur place tout ce dont ils ont besoin : table de coupe, machine à coudre, fil, ciseaux, aiguilles, détaille Nathalie. Tout ce qu’ils ont à faire, c’est d’amener leurs affaires, s’installer et coudre ! »

Dans leur bobine d’idées, il y a aussi des ateliers de formation, tant pour les adultes que pour les enfants. Le concept pourrait même s’exporter dans les écoles, au parascolaire, par exemple.« On fait aussi de la confection sur mesure, des réparations, des retouches. Éventuellement, on pourrait vendre sur place du tissu et des accessoires pour la couture », ajoute Cynthia.

De fil en aiguille…

Nathalie et Cynthia, mères respectivement de trois et quatre enfants, se sont rencontrées en faisant du bénévolat à la bibliothèque de l’école primaire de la Grande Hermine.Pour Nathalie, diplômée en technique juridique, la couture était d’abord un moyen d’habiller toute la famille. Puis, elle s’est perfectionnée en prenant des cours à la Maison des métiers d’arts de Québec.« Souvent, quand on coud, on est seule à la maison. Alors d’aller faire de la couture avec d’autres, c’est encore plus l’fun, et je crois que c’est aussi ça qui nous a donné l’idée de l’atelier libre-service », explique Nathalie.Cynthia, de son petit potcôté, a œuvré six ans en atelier avec sa mère dans le domaine de la décoration intérieure. Ensuite, elle s’est dirigée vers la restauration et des études en hôtellerie avant de devenir maman à la maison pendant neuf ans. Comme elle le dit, « les étoiles semblent s’être alignées » en mettant Nathalie sur sa route.« On se parlait souvent à l’école, avec les enfants… Puis, je lui ai demandé si elle voulait venir travailler à la bibliothèque et c’est comme ça, de fil en aiguille… C’est ça ! De fil en aiguille ! », ajoute spontanément Nathalie. Les deux femmes éclatent de rire en chœur en réalisant la pertinence du jeu de mot involontaire. Une telle complicité, ça ne s’invente pas !

Pour les découvrir

Les deux Limouloises seront au Grand bazar des ruelles, samedi, dans la ruelle située derrière la 3e Avenue, entre la 8e et la 9e Rue. Elles offriront alors quelques-unes de leurs créations, comme des rouleaux d’essuie-tout de tissu réutilisables, un petit pot de couture, qui consiste en un mignon pot Masson contenant les essentiels à avoir chez-soi, ou encore des tabliers de jardinage pratiques et élégants. Les profits des ventes serviront directement à leur démarrage d’entreprise.Bien sûr, en dehors du Grand bazar des ruelles, il est possible de les contacter en passant par leur page Facebook, leur site Internet, ou au 418 564-5724.