Le Port de Québec se donne des balises

Source: Le Devoir, Isabelle Porter, 9 janvier 2015. Photo: Renaud Philippe Le DevoirLe Port de Québec a fait savoir jeudi qu’il comptait soumettre tous ses projets futurs à un nouveau processus d’évaluation environnementale. (...)En vertu du plan, le Port se donne trois grandes obligations: informer les citoyens, prendre en compte leurs commentaires et faire appel à une «firme indépendante pour produire les études des effets environnementaux [sic]».Pour l’heure, le Port n’a dévoilé que les grandes lignes du plan et il faudra attendre quelques semaines avant d’en savoir davantage, a fait savoir le porte-parole du Port, Anik Métivier. (...)Or, pour Véronique Lalande, du groupe citoyen Vigilance Port de Québec, l’annonce «ne change pas grand-chose ». La firme indépendante, note-t-elle, devra travailler à partir de «critères définis par le Port» et sera en outre payée par lui. «Ce n’est pas du tout l’équivalent d’un tiers indépendant, comme une commission. » Elle ajoute que «le problème avec le Port, ce n’est pas ce qu’il dit, c’est ce qu’il ne fait pas».Chose certaine, ce nouveau processus s’appliquera pour évaluer le plan d’expansion du Port. (...)[ Tout l'article. A lire aussi: Qualité de l'air autour du Port de Québec: un dossier vieux de... 35 ans et Le NPD critique les manières de faire du Port de Québec sur son projet d’agrandissement. ]