Le sprint du pizzaman

danielweb

Un midi n’attend pas l’autre à la Boîte à pain Café Napoli, une pizza non plus. Des midis achalandés pour la faune bigarrée du Vieux-Limoilou qui se met en file vers midi pour attraper son repas. Pour Daniel Létourneau, aux aguets devant son four à bois, c’est le sprint du pizzaman qui commence.

Daniel, en faisant sauter sa pâte, a gentiment accepté que je prenne des photos tout en répondant aux clients. Avant de commander, j’en profite pour lui demander quelles sont les pizzas populaires. Il m’indique la Hongroise et la Chèvre, et aussi  la Quatre-saisons, mais tant pis pour la troisième place. Voici d’autres variétés : la Grecque, la Fruit de Mer, la Saumon fumé, la Smoked meat, la Quatuor de fromages, la Napolitaine et la Calabrese. Sans parler des calzones.

Mon ventre est une plaine

pizzawebLe secret des midis au Café Napoli est dans la soupe. On la sert toujours avec trois rondelles de pain frais. Aujourd’hui, on choisit entre la crème de fenouil et riz, ou celle du randonneur (carotte, céleri-rave, navet et pomme de terre). La soupe du randonneur me convient, car mon ventre est une plaine où les ingrédients gambadent. Beaucoup de difficulté à me faufiler au bord du comptoir qui me servira de table… On ne pourrait pas faire venir un spécialiste du feng shui ?Arrivé au promontoire qui me servira d’espace, j’ai par contre droit à une vue splendide sur CKRL et la 3e Avenue. Ce qu’il y a du trafic à cette intersection… ! Il faudrait faire quelque chose, me dis-je. L’idée soudaine d’un rond-point quitte mon esprit lorsque l’odeur aguichante de la soupe me titille les narines.soupewebIl y a une place pour cette soupe au paradis ! Comme à l’habitude, c’est une merveille d’équilibre et de fraîcheur. Comment le céleri-rave enveloppe-t-il aussi bien les saveurs du navet et de la carotte ? La patate donne une onctuosité familiale à cette soupe. Il y a des bulles qui montent à la surface. Délice à 4.25 $, elle ne connaît pas l’inflation et c’est tant mieux.

Magnifique Hongroise

Les pizzas reposent sur une croûte fine et bien braisée. Daniel fait sa propre pâte. Les pizzas ne cuiront que trois minutes dans le four à bois à 700 degrés. Le chef me raconte qu’il a travaillé au Cégep Sainte-Foy. Lors de son entretien d’embauche, la directrice de cuisine lui avait montré une pâte déjà toute faite dans les frigos. Daniel l’a convaincue rapidement de fabriquer sa propre pâte,  affirmant qu’il allait doubler les ventes. Les midis au Cégep Sainte-Foy, on vendait à la pointe de 25 à 30 pizzas complètes par jour.hongroiswebJ’ai pris deux petites pizzas de bon gabarit. La Hongroise est magnifique, couronnée de salami, garnie de piments, d’oignons rouges et de tomates. Selon Daniel, le fromage feta lui confère un goût plus salé, mais le salami hongrois, d’une fraîcheur exceptionnelle, ne donne pas sa place.Dans la Hongroise comme dans la Chèvre, nous retrouvons de la sauce pesto toute verte qui tient bon avec  les fromages, mais qui n’est pas aussi brûlante que la sauce tomate. Je ne suis pas un amateur de cœurs d’artichauts et j’aurais préféré un autre ingrédient sur la Chèvre. Personnellement, j’ai trouvé qu’il y en avait trop, mais j’ai tout mangé.chevwebEn semaine, je vous suggère d’arriver un peu avant midi pour ne pas être pris dans la file. On vend environ une soixantaine de pizzas par midi les jeudis et vendredis. Prenez une soupe et une pizza, et laissez-vous emporter par les effluves de la Boîte à pain Café Napoli.  

Boîte à pain Café Napoli396, 3e Avenue418 977-7571