Limoilou, la vie, la nuit

Source : Métro, Andréanne Chevalier, 27 juillet 2015 

Le quartier de Limoilou à Québec, à l’instar de plusieurs quartiers montréalais, vit dans l’effervescence. Places publiques, commerces spécialisés (oui, un magasin de bacon, notamment), cafés et bistros branchés… Mais c’est plutôt la nuit, l’hiver et l’absurde qui ont guidé le réalisateur Edgar Fritz, qui nous offre, dans un film indépendant, un portrait du quartier où il vit tous les jours.

Edgar Fritz est barman au Bal du Lézard, à Limoilou, depuis 13 ans. Il connaît « tout le monde» dans le quartier. Parallèlement, il fait du cinéma. Dans Limoilou, un film à la facture éclatée, il dresse un portrait en noir et blanc – parce que «tout n’est pas rose, tout ne va pas très bien», croit-il – de ce secteur où « la nuit, c’est la folie ». Il y dépeint une tranche de l’existence de jeunes trentenaires un peu perdus. (...)[ Tout l'article. À lire aussi : Première mondiale de Limoilou le film. ]