MonLimoilou a testé pour vous : Le neurospa

neurospa-auberge-amerik
Annie Léonard a intégré le Neurospa à son salon de massothérapie en septembre dernier.

Se faire masser par des vibrations acoustiques au rythme d’une musique et d’une valse de couleurs ? MonLimoilou a testé pour vous le Neurospa à l’Auberge Amérik, rare endroit à Québec où cette expérience technologique de détente est proposée à ce jour.

C’est lors d’une visite au Spa Ovarium à Montréal que la massothérapeute Annie Léonard découvre le Neurospa. Entièrement produit au Canada, ce siège ou lit thérapeutique relaxe par de la musique intracorporelle – entendez par là produite par votre propre corps à l’aide de vibrations. Séduite, Annie Léonard décide de l’intégrer à son salon de l’Auberge Amérik à Limoilou, où elle propose déjà des massages traditionnels depuis 2010. Les bienfaits du  Neurospa ? Ils seraient multiples : à la fois apaisant et énergisant, il diminue le stress, améliore la concentration et détend les muscles… Ces effets durent douze heures.Déjà adepte des massages, j’étais curieuse de voir ce que cet appareil pouvait me procurer comme sensation(s) en stimulant mes sens et en particulier l’ouïe. J’ai rendez-vous à l’heure du dîner après une matinée de travail. L’accueil d’Annie donne le ton avec sa voix calme et apaisante. Lors de sa première visite, le client a droit à quinze minutes exploratoires où il découvre les différents modes du Neurospa : énergisant, stimulant, sommeil réparateur et transport (réduit la fatigue et les courbatures liées aux longs trajets).Pour prendre place sur le lit thérapeutique, on enlève nos souliers, mais on garde nos vêtements. Je m’y allonge, enveloppée ensuite dans une couverture.Avant de commencer, la massothérapeute me demande ce que je préfère pour l’intensité des vibrations : puissance maximale ou doux ? J’opte pour le plus puissant afin de sentir les points les plus sensibles de mon corps. Annie m’a conseillé de garder les yeux ouverts pour ces quinze premières minutes exploratoires afin de voir l’effet de la chromathérapie (thérapie des couleurs) présente dans le Neurospa.

Découverte de l’expérience sensorielle

annie-leonard-massotherapeute-neurospaUne voix off nous guide ponctuellement pendant la découverte. Les vibrations sur mon corps me font penser aux chaises massantes en pharmacie, mais le lit Neurospa est beaucoup plus précis et intense, se répandant sur tout le corps. Bien-être assuré !Dans la bulle, je vois un paysage figé qui allie cours d’eau et montagnes. Les couleurs s’y promènent au rythme d’une musique tonique. Je garde les yeux ouverts presque de façon hypnotique. Ça me fatigue, mais je me détends assez vite. J’entends aussi des bruits de la nature comme de l’eau qui coule. La voix off explique que là où on ressent mieux les vibrations, ce sont les parties les plus sensibles de notre corps. Je sens mon bas du dos. Effectivement, c’est là où j’ai les douleurs les plus fréquentes.Les quinze minutes se terminent. Annie revient et après quelques ajustements, je décide de fermer les yeux pour les trente prochaines minutes. La massothérapeute m’explique qu’à l’image de la lumière du soleil, je ressentirai quand même l’effet de la chromathérapie. J’ai aussi la possibilité de mettre un masque tout moelleux si les couleurs me gênent.

S’abandonner à la détente

Pendant cette session de trente minutes, je me laisse complètement aller. Je savoure beaucoup plus l’expérience les yeux fermés. Les vibrations continuent vraiment de travailler les points sensibles et fatigués du corps. Je me laisse bercer, je ne pense à rien d’autre. La demi-heure passe très vite, à tel point que je pense que je me suis légèrement endormie dans les dernières minutes.En me levant du lit Neurospa, je me sens vraiment légère et zen. Je sens que mes points sensibles ont vraiment été détendus et effectivement, ça a duré toute la journée.Aussi adapté aux enfants, ils ont droit à une séance… de cinq minutes ! Tout dépendant de l’âge bien sûr, je crains que ça soit trop court pour que les effets soient aussi bénéfiques, mais ça, je leur laisse le soin de le tester !

J’ai aimé

L’efficacité de l’expérience : ça dure trente minutes top chrono – la première fois quarante-cinq minutes avec les quinze minutes exploratoires –, et les effets sont assez immédiats. Vous ne ressortirez pas indifférent !auberge-amerik-massotherapieLe prix : enfin du massage à budget raisonnable ! Offre de lancement à 25 $ (taxes incluses) la séance de trente minutes.

J’ai moins aimé

C’est sûr que ça ne remplace pas le travail d’un massothérapeute, c’est pour cette raison d’ailleurs qu’Annie Léonard propose aussi le forfait Neurospa + massage traditionnel. Néanmoins pour les plus pudiques, le Neurospa est vraiment une belle alternative.

Annie Léonard, massothérapeute – Auberge Amérik1720, ch. de la Canardière418 564-8934