Nouvelle architecture à Québec : moins Dubaï que Laval

Nouvel amphithéâtre, Pointe-aux-Lièvres
Nouvel amphithéâtre, vue rapprochée en direction NO à partir de la butte de la Pointe-aux-Lièvres. 27 mars 2015­.
Source : Le Journal de Montréal (blogue), Claude Villeneuve, 26 mars 2015 

Suite à une récente chronique, j'ai été invité à participer à l'émission Mise à jour Québec, diffusée sur les ondes de MAtv et animée par l'excellente Pénélope Garon. Le thème de cette édition : la signature architecturale de la Ville de Québec. On peut notamment y entendre Alexandre Laprise et Guillaume Drouin-Chartier, architectes et porte-parole du Regroupement des jeunes architectes du Québec pour une ville à l'échelle humaine.

Québec a déjà une signature architecturale qui va bien au-delà du vénérable hôtel. Elle s’inscrit dans le charme européen – plus britannique que français, contrairement à ce qu’on pense – du Vieux-Québec. Elle transpire des élégantes maisons en rangée et des belles demeures du quartier Montcalm. Dans l’inspirante renaissance du phénix Saint-Roch. L’histoire suinte des murs des vieilles résidences ouvrières de Saint-Sauveur, tout droit sorties d’un épisode des Plouffe. Elle déboule les escaliers de Limoilou, première partie de la ville à avoir été conçue selon un plan d’urbanisme.C’est ça Québec. C’est ce qui la rend unique, c’est ce qui attire les gens chez nous. (...)Malheureusement, à trop vouloir être Dubaï, Québec risque davantage de devenir Laval. De grands boulevards pensés pour les automobiles et hostiles aux piétons, ça rappelle plus l’île Jésus que les cités exotiques. Il n’y a qu’à voir l’horreur urbanistique du secteur Lebourgneuf. L’autoroute Laurentienne a désormais son amphithéâtre comme la 15 a son Colossus. Aurons-nous bientôt notre fusée du Cosmodôme grâce au Phare ? (...)[ Tout l'article ]