Pas de bacs bruns pour récupérer les restes de table

Source : Radio-Canada (Québec), 16 octobre 2015 (...) Le maire de Québec, qui a présenté ce matin les détails du projet d'usine de biométhanisation, a affirmé que la technologie permettait d'éviter d'implanter une troisième collecte de déchets sur son territoire.« On va faire autrement. Il y a d'autres technologies qui existent, pas de troisième bac et pas de camions additionnels qui vont faire le ramassage des bacs bruns », a souligné le maire.Les restes de tables pourront être placés dans des sacs et seront ramassés avec la collecte de déchets habituelle pour être ensuite triés à l'aide de lecteurs optiques à l'incinérateur. Les résidus alimentaires seront par la suite acheminés par une conduite souterraine au centre de biométhanisation, qui sera construit à proximité de l'incinérateur et de l'usine de traitement des eaux usées.Régis Labeaume a tenu à rassurer les citoyens de Limoilou qui craignaient une augmentation de la circulation dans leur quartier avec l'arrivée d'une usine de biométhanisation. (...)[ Tout l'article. À lire aussi : Biométhanisation dans la Baie de Beauport : consultations publiques. ]