Petite promenade magique du temps des fêtes…

3e Avenue

Quand j’étais enfant, mes parents m’emmenaient de temps en temps devant les façades des grands magasins des boulevards parisiens qui, pour le temps des fêtes, rivalisaient de créativité et de magie dans leurs vitrines. Chaque année, j’essaie de retrouver un peu de cette féerie dans ma ville d’adoption.

J’ai voulu transmettre cette tradition à Lulu, mon petit garçon. Nous sommes donc partis main dans la main coller nos petits nez froids sur les vitrines des commerces de Limoilou pour voir si la magie des fêtes opérait cette année.

Ce qui fait le bonheur de vivre ici

Avec la disparition de notre activité préférée de décembre, Miracle sur la 3e Avenue, la magie du temps des fêtes a mis du temps à s’installer dans le coeur des Limoulois. Mais, à quelques jours de Noël, une petite promenade sur la 3e Avenue suffit à réchauffer nos coeurs et se mettre dans l’ambiance.En revenant de la garderie à la noirceur, nous avons pris tout notre temps, de vitrine en vitrine, pour se laisser gagner par les petits miracles de Noël. Cette année, résidents et commerçants ont joué le jeu. En cette fin d’année, la lumière est rare et l’éclairage poétique dans les arbres et aux deux extrémités de la rue vient ajouter de la douceur et des brillants dans les yeux de mon petit gars.fistonsChacun a décoré sa devanture ; ici une simple guirlande, là un décor de chalet et des rennes de bois. Dans les cafés, des lumières sobres et des étudiants en vitrine qui travaillent sur leurs ordinateurs. Sur les balcons les sempiternelles décorations clignotantes et multicolores quétaines du voisin ; bref l’hétéroclite Limoilou qu’on aime. Été comme hiver, chacun participe à sa façon, et c’est ce qui fait le bonheur de vivre ici même dans la longue nuit de décembre.

Coups de coeur et coeur en fête

reserveChez Article 721, qui a l’habitude des décorations de vitrines originales, on opte pour un Noël nostalgique, de grosses couvertures de laine et des décorations de sapin en verre comme chez grand-maman.Le coup de cœur de Lulu et moi, c’est sans conteste la vitrine de l’épicerie La Réserve. Une station de ski alpin miniature et animée, avec des petits personnages tous plus adorables les uns que les autres, dans un décor cotonneux de neige. Un véritable cadeau pour les yeux, difficile de décoller mon petit loup de la vitrine totalement envoûté par ce spectacle. La magie de Noël, la voilà !tuqueEn continuant notre ballade, nous déplorons l’absence de notre cher Limoiloup, qui ne participe pas à la fête cette année. Qu’à cela ne tienne, nous découvrons avec joie un nouvel ami à quatre pattes qui s’est mis aux couleurs de Noël. C’est le gros chat peint sur le devant du piano jaune entreposé dans la vitrine de la caisse Desjardins en attendant l’été prochain. Avec son petit bonnet, il se prend pour le petit renne au nez rouge.aidonsDes flocons gros comme des pop-corn tombent doucement du ciel. Juste avant de rentrer se réchauffer à la maison, Lulu, en pointant du doigt la vitrine du Maître Glacier, demande : « Et ça, c’est quoi dans la vitrine, maman ? » C’est une grosse boîte en carton pour des dons de denrées alimentaires surmontée d’un écriteau qui dit : Aidons des familles dans le besoin. Je prends la main de mon petit garçon et je la serre bien fort, l’esprit de Noël et de Limoilou, il est là aussi, affiché en vitrine.