Quelle analyse du vote à Québec ?

Raymond Côté, Élections 2015
Raymond Côté, député défait, lors d’un point de presse au rassemblement du NPD. 19 octobre 2015.
Source : Radio-Canada (Québec), 20 octobre 2015 

Avec l’élection de 10 députés conservateurs, la grande région de Québec fait classe à part au pays au lendemain des élections fédérales qui ont porté au pouvoir un gouvernement libéral majoritaire.

(…) Peut-on parler à nouveau d’un « mystère Québec ? » Selon des analystes politiques, les résultats ne sont pas difficiles à décoder et s’expliquent par deux facteurs principaux : la division du vote et le mentalité plus conservatrice dans la région.La division du vote a profité aux conservateurs surtout dans les circonscriptions qui ne leur étaient pas déjà acquises, notamment sur la rive nord du fleuve, affirme Réjean Pelletier, politologue retraité de l’Université Laval. (…)L’ex-organisateur politique Stéphan Viau croit aussi qu’une majorité d’électeurs de la région de Québec est réceptive au discours des conservateurs, qui ont misé sur les baisses de taxes et d’impôts. (…)[ Tout l’article (vidéo). En complément : Analyse des résultats avec Joël-Denis Bellavance (audio : Raymond Côté en entrevue). À lire aussi : Élections fédérales 2015 : Alupa Clarke élu. ]