Quels écoquartiers ?

Quartier Limoilou
Site du futur (?) écoquartier d’Estimauville… Panorama E-S. 28 janvier 2015.
Source : Le Journal de Québec (opinion), Karine Gagnon, 1er février 2015 Les écoquartiers devaient devenir le nouveau visage de Québec, attirer des promoteurs étrangers et propulser la ville au sommet des villes vertes au pays. On nous promet un nouveau concept d’ici l’été, mais il reste que depuis six ans, l’étoile de ces projets n’a cessé de pâlir.C’était en septembre 2009. Le maire Régis Labeaume annon­çait en grande pompe la construction prochaine de deux écoquartiers de 3300 logements dans D’Estimauville et à la Pointe-aux-Lièvres. (…)Vérifications faites, à la suite du retrait de Lebœuf, la Ville de Québec a revu tout le concept des écoquartiers, me dit Julie Lemieux, vice-présidente du comité exécutif. Elle assure que ça avance et que ça bougera d’ici l’été. On est aussi en train d’attacher des projets qui seront bientôt annoncés pour Pointe-aux-Lièvres.Pour D’Estimauville, on a formé cet automne un comité multidisciplinaire et on a consulté les citoyens par rapport à leurs attentes. On a notamment fait appel à Vivre en ville, à qui on a accordé un contrat de 25 000 $.L’organisme, qui s’y connaît très bien en la matière, a élaboré une charte ou un modèle d’écoquartiers adapté au Québec. (…)Il faudra par ailleurs garder à l’œil le projet immobilier de Michel Dallaire, à qui les Sœurs de la Charité ont cédé leur immense terrain de Beauport.Le tout se situant dans le secteur avoisinant le futur écoquartier D’Estimauville, il serait dommage que l’offre et la demande pour l’écoquartier s’en trouvent diluées. Dans cette optique, le projet de la Fondation Dallaire semble prématuré. (…)[ Tout l’article ]