Raton Lover au piano de Limoilou dans la rue : quand le charme opère

Le groupe Raton Lover affiche son attachement à Limoilou toute cette fin de semaine.
Le groupe Raton Lover affiche son attachement à Limoilou toute cette fin de semaine.

Raton Lover a offert une prestation généreuse et enjouée pendant 30 minutes pour ouvrir le jam autour du piano vendredi dernier à 18 h. Alors que la performance surprise avait été annoncée sur les réseaux sociaux seulement quelques heures auparavant, le groupe est parvenu à retenir de nombreux passants, tombés sous le charme.

Les ratons dans la rue

« On adore ça jouer dans la rue ! Ce côté non officiel des choses où on se dit ok, on rencontre des gens et on se présente maintenant. C’est parti  ! » affirme Simon Lachance, chanteur, clavier et batteur de Raton Lover.groupe-raton-lover-jam-limoilou-dans-la-rue« Le fait qu’on ne peut jamais prévoir ce qui va se passer avec le va-et-vient des gens. C’est une surprise à chaque instant », ajoute Frédérick Desroches, batteur et clavier du groupe.« La rue, c’est un peu l’habitat naturel du raton aussi », surenchérit Martin Plante, bassiste et voix.Déjà invitée à jouer aux balconvilles de Limoilou en musique en 2014, c’était la deuxième fois que la formation de Québec se produisait entre la 7e et la 8e Rue. « C’est d’autant plus drôle parce que les deux fois où on a performé à Limoilou, c’était en face de chez Fred, le batteur », raconte Simon Lachance. Ironie du sort ou pas, les ratons à la fois romantiques et agressivement rock,tant dans leur musique que dans leurs paroles, ont réussi à séduire tous les publics.

Un rock multigénérationnel

raton-lover-prestation-limoilou-dans-la-rueEn formule « mini-rock » – entendez par là une formule plus intime, semi-électrique semi-acoustique -, les Raton Lover pourront se vanter d’avoir vu des enfants se dandiner avec conviction, des habitants des balcons avoisinants sortir pour les écouter, des autos ralentir pour mieux les entendre, une passante avoir un coup de cœur pour le bassiste, des passants leur glisser des pourboires… Il s’en est passé des choses en 30 minutes !Le groupe, qui célèbre bientôt le premier anniversaire de son album éponyme, a profité de cette belle ambiance pour mettre en avant l’interactivité de ses nouvelles chansons. Les spectateurs ont ainsi pu fredonner tous en chœur « Pourquoi qu’on le fait pas dans mon char ? » ou répondre à l’unisson « s’ils aimaient ça le rock’n’roll » pour « Mr Wright ». Le piano de Limoilou dans la rue étant à la disposition de Raton Lover pour le jam, le public a ainsi pu apprécier Les retailles du plancher et Tant pis. Les cinq garçons ont aussi offert une reprise judicieuse et efficace de The Weight du groupe canadien The Band.

Tournage de leur prochain vidéoclip… à Limoilou

MC-Grou-tournage-video-clip-raton-lover-courtoisieRaton Lover a élu quartier général à Limoilou en choisissant de tourner son deuxième vidéoclip, cette fin de semaine, dans l’atelier de l’artiste-pochoiriste MC Grou. C’est d’ailleurs elle qui a créé le visuel du raton laveur, mascotte du groupe faisant également office de pochette du premier album. Pour ce nouveau vidéo réalisé par Sébastien Corriveau, Tant pis s’est imposée naturellement :

Certaines radios ont fait part de leur intérêt pour diffuser cette chanson sur leurs ondes. Alors on s’est dit tant qu’à l’entendre plus souvent, autant la mettre en images aussi. Ça adonne bien, car ça parle de changement de saison, de l’automne qui s’en vient… », explique Simon Lachance.

Les internautes devraient pouvoir voir le résultat sur YouTube d’ici la fin septembre.

Des spectacles à guetter

Après avoir écumé les festivals cet été comme celui de la chanson de Tadoussac ou encore celui du bout du monde (FMBM) à Gaspé, Raton Lover ne chômera pas en cette fin d’année 2015.raton-lover-festival-chanson-tadoussacSi vous les avez manqués lors de l’ouverture du jam à Limoilou, sachez qu’ils joueront au Show de la rentrée, le mercredi 9 septembre, sur la terrasse du Pub universitaire de l’Université Laval (Pavillon Desjardins).Le groupe sera aussi en première partie de Zébulon lors de son passage au Théâtre Granada à Sherbrooke le 17 octobre prochain. Raton Lover fera enfin un tour à Moncton et en Gaspésie cet automne avant de retrouver Québec pour son dernier spectacle de l’année 2015, courant novembre au Cercle. La date exacte sera annoncée sous peu.Suivre Raton Lover sur FacebookLes jams autour du piano de Limoilou dans la rue ont lieu tous les vendredis de 19 h à 21 h jusqu’au 26 septembre.