Résider dans un quartier favorable à la marche est bon pour le tour de taille

3e Avenue, quartier Limoilou
3e Avenue. 8 juin 2012.
Source : La Presse, Pierre-André Normandin, 15 juillet 2015 

Habiter un quartier favorable à la marche est bon pour le tour de taille. Une vaste étude de Statistique Canada démontre que les personnes vivant dans des secteurs où il est facile de se déplacer à pied pèsent en moyenne 3,2 kg de moins que ceux totalement dépendants de leur voiture dans leurs déplacements de tous les jours.

Les chercheurs se sont intéressés au lien entre la configuration des quartiers et les problèmes d'embonpoint et d'obésité en Ontario. Pour ce faire, ils ont utilisé les mesures de WalkScore, un site qui évalue « le potentiel piétonnier des quartiers » de tout le Canada. Une cote est attribuée aux secteurs en fonction de la proximité des lieux de travail, des épiceries, écoles et autres établissements. (...)

Des différences notables

En poussant leurs travaux plus loin, les chercheurs ont même pu établir la différence de poids en fonction des types de quartiers. Ainsi, les gens vivant dans les secteurs à très haute dépendance à la voiture pèsent en moyenne 3,2 kg de plus que ceux vivant dans des « paradis du marcheur ». (...)[ Tout l'article. À lire aussi : Limoilou a-t-il le « potentiel piétonnier » ? et Habiter les quartiers centraux, ou vivre à quelques pas des commodités du quotidien. ]