Série d'incendies à l'usine White Birch : les employés inquiets

Source : Le Soleil, Patricia Cloutier, 20 janvier 2015 Un cinquième incendie en moins de six mois s'est déclaré dimanche soir à l'usine de papier White Birch. Collaboration spéciale Steve JolicoeurLes employés de l'usine de papier White Birch, au centre-ville de Québec, commencent à être sérieusement inquiets. Cinq incendies en moins de six mois dans leur milieu de travail, «c'est épeurant un peu», lance Guy Riel, président du syndicat des papetiers. Il montre du doigt le manque de maintenance de l'usine.L'incendie qui s'est déclaré dimanche et qui a incommodé 14 travailleurs est le dernier d'une série qui dure depuis le mois de juillet. L'intervention rapide de la brigade interne et des pompiers de Québec a, chaque fois, minimisé la propagation et fait en sorte que personne n'a été sérieusement blessé.Quand même, cinq incendies, «pour nous autres, c'est beaucoup trop», clame M. Riel. Il raconte que plusieurs familles de ses collègues sont anxieuses. (...)Annie Marmen, porte-parole des pompiers de Québec, soutient qu'après l'incendie du 5 janvier, une demande a été faite aux inspecteurs en prévention de la Ville de Québec pour voir si des améliorations ne pourraient pas être apportées en matière de sécurité dans cette entreprise. (...)Depuis la fermeture qui a duré huit mois, en 2012, aucun investissement majeur n'a été fait dans l'usine White Birch, qui contient son lot de bouilloires, de séchoirs et de cheminées. (...)[ Tout l'article ]