Service rapide par bus à Québec : un délai « beaucoup trop long »

Projection du SRB dans le secteur de l’amphithéâtre. IMAGE FOURNIE PAR LA VILLE DE QUÉBEC
Source : Le Soleil, Stéphanie Martin, 3 mars 2015 (…) Alexandre Turgeon, directeur général duConseil régional de l’environnement, était déçu lundi, au terme de la conférence de presse dans laquelle les maires de Québec et Lévis, Régis Labeaume et Gilles Lehouillier, ont annoncé le choix d’un service rapide par bus (SRB) pour remplacer le tramway. Lors du dépôt du plan de mobilité durable, en 2011, on parlait d’un tramway en 2021. On est passé à un SRB qui sera complété en 2025.

« On n’a pas l’impression qu’on a beaucoup avancé en quatre ans et demi. Ce qui me décourage le plus, c’est de voir l’échéancier proposé. Un échéancier qui nous propose une mise en oeuvre dans 10 ans, alors qu’en France, dans des villes de moyenne taille, […] on arrive à mettre ça en oeuvre en quatre ans aujourd’hui. C’est selon moi un aveu de désintérêt envers le transport en commun ou un aveu d’incompétence sur la capacité des firmes québécoises de mettre en oeuvre les services rapidement », a déploré M. Turgeon.

Déjà, à Québec, dans certains axes majeurs, le transport en commun est très achalandé et arrivera vite à saturation, souligne pour sa part le directeur général d’Accès transports viables , Étienne Grandmont. Sans le tramway, nous sommes condamnés à toujours tirer de l’arrière. « On devrait avoir mis en place un tramway à ces endroits-là depuis un bout de temps. » (…)

L’opposition contre le tracé sur Charest

(…) Questionné pendant le conseil municipal, le maire de Québec Régis Labeaume a plaidé de nouveau qu’un tel projet doit circuler dans des secteurs à revitaliser. Le parcours et l’intention sont les mêmes qu’au moment de la présentation du tramway en 2011, a-t-il dit. «Nous avons fait le choix de se servir d’un investissement gouvernemental pour revitaliser les quartiers plus défavorisés», a-t-il dit à propos des quartiers Saint-Sauveur, Saint-Roch, Limoilou et d’Estimauville. (…)[ Tout l’article. À lire aussi : Une piste cyclable sur Charest Ouest ? et Tramway : la victoire des pense-petit. ]

Soutenez votre média

hearts

Participez au développement à titre d'abonné et obtenez des privilèges.

hearts
Soutenir