S’inspirer d’ailleurs : des parcs pour adultes ?

appareils-exercice-espagne1

De passage en Andalousie (Espagne), votre blogueur a pu constater un ajout surprenant dans les parcs pour enfants : des aires d’entraînement pour adultes. Une curiosité ou une bonne idée ?

appareils-exercice-espagne2Au début, j’ai cru que c’était un simple ajout ponctuel. Après en avoir vu plusieurs, j’ai compris qu’il y avait une intention gouvernementale derrière ce geste d’aménager une aire d’entraînement pour adultes dans les parcs pour enfants. Une nouvelle façon de contribuer à la santé publique et de valoriser l’activité physique ? L’idée semble bonne en tout cas.Le concept est assez simple : près des zones de jeux pour enfants se trouve une aire d’entraînement composée de plusieurs appareils directement inspirés de ce qu’on retrouve dans un club d’entraînement intérieur typique. Ces appareils sont robustes et conçus pour l’extérieur, quoiqu’en Espagne, ils ne doivent pas affronter une température aussi difficile qu’au Québec.On peut parfois voir un parent surveiller sa marmaille au loin et en profiter pour faire quelques exercices de vélo stationnaire au même moment. Plus largement, les appareils semblaient surtout utilisés par des adolescents et des personnes qui venaient sciemment faire de l’exercice au parc (ou des coureurs qui faisaient une pause). Le concept existe aussi pour les personnes âgées : certains appareils sont conçus pour être utilisés à partir d’un banc classique où on y ajoute des charlesbourg, henri-casaultpédales de vélo devant.Ces aires d’entraînement existent ailleurs en Europe, notamment en France où elles sont appelées « aires de fitness ». À Québec, on retrouve un concept relativement semblable, quoique plus modeste, dans quelques parcs de Charlesbourg (ci-contre, au parc Henri-Casault), mais toujours rien dans l’arrondissement La Cité-Limoilou.

Autre trouvaille

parcs-espagneDans la lignée du « parc pour adultes », un autre concept, vu à Malaga et qui m’a particulièrement plu : des buvettes/petits kiosques en plein air pour que les parents puissent prendre un verre tranquillement tout en surveillant les enfants qui gambadent dans l’aire de jeux. Cela dit, avec nos lois restrictives qui empêchent la consommation d’alcool dans les parcs et qui empêchent la bouffe de rue, on en est encore très loin… Pourtant, autant les parents que les enfants semblent aimer le concept, car cela signifie souvent plus de temps au parc !