Un défilé de créateurs québécois au profit d'Opération Enfant Soleil

Annie-Pier Paradis, mannequin amateure lors du Défilé Solis, le 14 mars à la salle Sylvain-Lelièvre.
Annie-Pier Paradis, mannequin amateure lors du Défilé Solis, le 14 mars à la salle Sylvain-Lelièvre.

Une vingtaine de mannequins amateurs ont présenté les collections printemps/été 2015 de 13 boutiques et designers québécois lors du Défilé Solis, ce samedi 14 mars à la salle Sylvain-Lelièvre du Cégep Limoilou. Tous les fonds récoltés lors de cette soirée, notamment grâce à la vente de billets et un tirage de 17 prix, sont remis à Opération Enfant Soleil, organisme à but non lucratif venant en aide aux enfants malades.  

Publicité

C'était le rêve de Benoît Prévost, président du comité organisateur du Défilé Solis, d'organiser un défilé en hommage à sa tante disparue « trop tôt », raconte-t-il dans l'une des pages du programme. Il voulait aussi un événement qui ne passe pas inaperçu pour aider Opération Enfant Soleil. Pari réussi pour le jeune homme diplômé d'un baccalauréat en administration, en quête d'une expérience professionnelle : à l'aide de son comité organisateur, il a su proposer une soirée dynamique, créative et haute en couleur.

Les talents du Québec réunis : de la relève aux créateurs établis

Jo-Annie Lacasse dans l'une des créations d'un finissant en Design de mode du Collège Notre-Dame-de-Sainte-FoyLe Défilé Solis avait fait appel à tous les talents. Belle ouverture avec des créations ambitieuses des finissants en design de mode du Campus Notre-Dame-de-Foy : des robes originales et imposantes, certaines d'inspiration gréco-romaine ou d'autres civilisations anciennes.La relève a ensuite été représentée avec des jeunes créateurs qui débutent, du style décontracté d'AF & Half au plus branché et extravagant de Pinku the Fake. Des boutiques établies à Montréal ont aussi fait preuve de générosité en prêtant des vêtements au défilé, comme la compagnie rétro-élégante d'Annie 50 ou encore celle de Melissa Nepton aux vêtements fluides.Le tableau final, proposé par l'incontournable Au Marquis de Brumell pour les complets d'hommes et Tapis Rouge par Mirage de la Rive-Sud de Québec pour les robes de soirée, a ébloui les spectateurs par son élégance étincelante.

Premières fois sur le podium

En coulisses avant la générale du Défilé Solis 2015Les 26 mannequins étaient débutants pour la plupart. Ils ont eu trois mois de préparation pour apprendre à défiler sur le podium sous la houlette de Marie-Chantale Paré, professeure de danse et étudiante en enseignement primaire à l'Université Laval :

C'est sûr que ce ne sont pas des mannequins professionnels, mais ce n'était pas ce que l'on voulait non plus. Ce n'était pas un critère pour nous qu'ils aient de l'expérience ou la taille zéro. Le plus important était qu'ils se sentent touchés par la cause et qu'ils soient motivés. Même s'ils n'avaient jamais défilé avant, on savait que s'ils avaient la motivation, on allait arriver à présenter un spectacle de qualité. Ils sont tous beaux à leur façon. C'est pour cette raison que l'expérience était ouverte à tous. »

Pour Annie-Pier Paradis, mannequin amateure et travailleuse de retour aux études en soins infirmiers au Cégep Limoilou, l'expérience représente « beaucoup d'investissement personnel, mais se vit toujours dans la bonne humeur et avec le sourire. »

De précieuses collaborations

La comédienne Roxanne Gaudette Loiseau, animatrice du Défilé Solis 2015Le comité organisateur avait fait appel à la comédienne Roxanne Gaudette Loiseau de la série Yamaska, diffusée sur TVA, pour animer le défilé. Ce qu'elle n'a pas manqué de faire avec humour, parfois même pour rattraper quelques maladresses. C'était la première fois dans sa carrière qu'elle se livrait à cet exercice. Benoît Prévost nous a précisé que tout le cachet de la comédienne avait été reversé à Opération Enfant Soleil.Les troupes de compétition Noise (9-12 ans) et Vibe (13-17 ans) des Studios de danse DixVersions ont, quant à elles, offert deux intermèdes hip-hop à couper le souffle. Leur coordination et leur énergie ont été impressionnantes compte tenu de l'âge de certaines (très) jeunes danseuses.[youtube clip_id="playlist?list=PLGopphupsF1RMdY4fjAnrmFRUgsGYMe19" width="625" height=""]