Un kebab, c’est bien ; deux kebabs, c’est mieux

int

Le 3 août dernier, une nouvelle adresse est apparue sur la 1re Avenue sans crier gare : un restaurant au mets inusité. La Kebaberie Limoilou Izgara remplace maintenant le petit café Tuk Tuk du 1238, 1re Avenue.

La décoration a des accents méditerranéens, on dirait presque un restaurant grec et cela donne à la salle une belle lumière. Le kebab, qui veut dire viande grillée en turc, serait d’origine allemande mais, comme ici pour la poutine, plusieurs villes d’Europe se disputent sa paternité. Comme pour la poutine aussi, il faut réussir à réunir les bons ingrédients pour obtenir l’équilibre idéal. Dans la poutine, il y a trois éléments essentiels comme on le sait : steak, blé d’inde, patate! Dans le kebab, il y en a cinq : le pain, la sauce, la viande, les tomates et les oignons.Marie Billamboz et son partenaire voulaient ouvrir un restaurant depuis longtemps. Les copropriétaires d’origine européenne ont cherché des thèmes et des idées variés, mais le kebab revenait constamment. Le mets, très présent en France, leur manquait. Là-bas, il y a des kebabs presque à tous les coins de rue – comme les casse-croûte à Verdun. Mme Billamboz a travaillé vingt ans à l’Épicerie européenne sur la rue Saint-Jean, où elle offrait parfois des ateliers sur l’histoire du fromage français. Elle en parle avec nostalgie et assurance.

mergezPrenez-en un autre

Je commande un premier kebab à la merguez. On fait sauter les rondelles de saucisses dans la poêle et prépare le pain. Dans une sauce bien fraîche, le goût de la menthe ressort, mais n’envahit pas les saveurs des autres joueurs. La sauce maison est à base de yogourt. On y ajoute de la menthe – je viens de le dire –, de l’échalote, de la ciboulette et du citron. Les merguez piquantes mélangées à cette sauce donnent un contraste agréable. Le format est un peu petit, mais cela éloigne les doléances de la somnolence digestive d’après lunch. Sinon, faites comme moi et prenez-en un autre. Les kebabs sont servis dans des paniers avec des chips. Ils sont aussi servis en trio avec soupe et boisson.Je dois avouer que j’en ai mangé un autre par gourmandise. J’ai préféré le kebab au poulet, probablement à cause de la sauce harissa qu’on y ajoute. J’ai toujours aimé le poulet dans mes kebabs, mais sachez qu’ils sont traditionnellement préparés à base d’agneau. Malheureusement, au Québec, l’agneau est cher. Le kebab végétarien serait très apprécié pour la fraîcheur qu’apportent les concombres qu’on y ajoute.

Tout nouveau tout chaud

Izgara cherche à avoir un permis d’alcool à moyen terme et  voudrait aussi, si des clients proactifs le veulent bien, organiser des soupers tajine pour une douzaine de personnes en soirée ainsi que des festins paella. Bref, on lorgne du côté des soirées de groupe. Pour l’instant, c’est tout nouveau tout chaud.theJ’ai l’impression que la diaspora française limouloise sera contente de retrouver des kebabs non loin. Comme des Québécois qui mangeraient de la poutine en France, est-ce possible ?Le fameux thé à la menthe est offert. Je dois parler du café brésilien Santos que l’on vend sur place. On a acheté la machine expresso aussi, alors si vous cherchez un bon café, l’endroit est parfait pour en siroter un.  Je n’ai pas parlé de la section des desserts, mais la vitrine est intéressante avec gâteaux, galettes et brownies. 

Kebaberie Limoilou Izgara1238, 1re Avenue 418 523-7634