Bancs publics retirés de la 3e Avenue : fin d’une courte polémique ?

Banc public, 3e Avenue
Lors de notre passage vers 10 h 15, seul ce banc avait été réinstallé à l’intersection de la 5e Rue.

Ces derniers jours, ce sujet « sensible » a déclenché beaucoup de réactions dans les médias sociaux, ce qui expliquerait peut-être la volte-face de la Ville, comme nous l’avons observée ce matin.

Point de départ de toute cette attention qui a aussi fait l’objet, depuis, d’une surprenante couverture média ? Manifestement, l’initiative de Véronique Laflamme et la publication de sa missive en date du 4 septembre dénonçant le retrait par la Ville de Québec de quatre bancs publics aux coins de la 3e Avenue et de la 5e Rue !Tel que le rapporte Radio-Canada, Véronique Laflamme « considère qu’il s’agit d’une forme de “nettoyage” d’une population indésirable […] des gens [qui] sont souvent âgés et à mobilité réduite et [qui] n’ont aucun autre endroit pour se rencontrer ».Finalement, la Ville est revenue sur sa décision d’enlever des bancs sous prétexte « que des commerçants s’étaient plaints que des citoyens y passaient une partie de leur journée ». Pour sa part, toujours selon Radio-Canada, Suzanne Verreault « affirme avoir été mise au parfum seulement aujourd’hui de la décision de l’arrondissement de retirer les bancs», confirmant par ailleurs « que certains commerçants se sont plaints que la clientèle se faisait parfois invectiver et que la présence des habitués sur les bancs était intimidante ». La conseillère municipale « assure également que les commerçants seront consultés pour tenter de trouver un terrain d’entente ».En réaction, notons pour conclure que l’initiative citoyenne « corvée de fabrication de bancs publics pour contrer l’exclusion » est toujours à l’horaire pour ce dimanche.Notre collègue Raymond Poirier reviendra demain sur ce sujet.En complément : Mobilisation pour les bancs publics dans Limoilou.

Soutenez votre média

hearts

Participez au développement à titre d'abonné et obtenez des privilèges.

hearts
Soutenir