Ça marche Doc ! : une première marche ludique au parc Cartier-Brébeuf !

Lancement ce matin de Ça marche Doc !, une série de marches hebdomadaires thématiques qui se dérouleront jusqu’au printemps à Québec et Lévis. Pour l’occasion, une centaine de citoyens et plusieurs membres de l’organisation se sont rassemblés au point de départ de la première marche devant l’école Louis-Joliette.

Ça marche Doc !Le Dr Paul Poirier, cardiologue à l’Institut universitaire de cardiologie et de pneumologie de Québec – Université Laval et porte-parole de Ça marche Doc !Johanne Elsenet, conceptrice et coordonnatrice de l’activité (photo ci-contre), et Audrey Roberge, chargée de projet, ont échangé avec les marcheurs tout le long de la boucle de 2 km empruntant les sentiers pédestres du parc Cartier-Brébeuf et de la rivière Saint-Charles, du côté de la Pointe-aux-Lièvres.

Quand l’aménagement urbain rime avec santé

Ça marche Doc !Tel que résumé dans le communiqué remis ce matin, Ça marche.Doc ! vise à faire connaître les liens causaux qui existent entre la santé et l’aménagement urbain. À chaque semaine, un médecin spécialiste conviera la population à participer à une marche exploratoire dans un milieu urbain différent de Québec ou Lévis. Divers moyens pour bouger seront mis de l’avant comme le vélo, le yoga de marche ou le ski de fond. Ces marches gratuites, ouvertes à tous sans inscription, auront lieu tous les samedis matins de 10 h à 10 h 30 jusqu’à la fin mai 2017.

En médecine, nous savons maintenant que certains choix en aménagement urbain peuvent causer ou aggraver plusieurs maladies graves. Ces maladies, souvent chroniques, en plus de causer un mal-être et des décès prématurés, sont extrêmement coûteuses pour notre système de santé », explique le Dr Paul Poirier (ci-contre).

logo-docSoulignons enfin que de courtes vidéos thématiques seront produites au cours de l’année pour attiser la curiosité. De plus, ces marches hebdomadaires seront précédés d’entrevues radiophoniques avec des experts en médecine, urbanisme, économie ou autres les mercredis matins à 8 h 30, à Première heure (Radio-Canada).