Caisse Desjardins de Limoilou : plus de 100 000 $ pour des projets dans les quartiers centraux

Caisses Desjardins de Limoilou.
Les représentants des organismes supportés en compagnie des membres du comité du Fonds d’aide de la Caisse, du président, Samuel Proulx Lemire et du directeur général, Robert Desrosiers. Courtoisie : Caisse Desjardins de Limoilou.

La Caisse Desjardins de Limoilou a dévoilé hier, au lieu historique Cartier-Brébeuf, les 14 projets s’étant mérité un soutien financier dans le cadre du dernier appel au Fonds d’aide au développement du milieu.

Les organismes présents sont repartis avec 103 025 $ en contributions, incluant les cinq bénéficiaires du programme « J’utilise ma caisse, j’aide mon milieu », voté par les membres.Parmi les projets soutenus, notons de nombreux événements et activités qui se déroulent cet été dans le quartier Limoilou. À titres d’exemples :

  • Le stationnement pour piétons sur la 3e avenue (SDC 3e avenue)
  • Le Marché public 3e avenue (Collectif Rutabaga)
  • Mondokarnaval (Collectif culturel Mondo)
  • Mission Cartier Brébeuf (Parcs Canada)
  • Les Ateliers à la terre (Centre communautaire et résidentiel Jacques-Cartier)
  • L’Espace Parvis qui animera le parvis de l’église St-Charles grâce à un regroupement d’organismes dont Craque-Bitume et les AmiEs de la terre.

La Caisse a également annoncé un support à deux coopératives : la Coopérative jeunesse de services la Cité-Limoilou et les Ateliers la Patente pour un projet de financement novateur.Finalement, le programme Tournesol du Centre le Saisonnier, le Centre Cyber-Aide, la Société St-Vincent-de-Paul de Québec, le comité de volontariat Limoilou-Sud, l’Ensemble vocal Chanterelle et la Paroisse Notre-Dame-de-Rocamadour  pour son projet de mise en valeur du patrimoine de l’église St-Fidèle ont également obtenu un support pour leurs activités.

C’est avec une grande fierté que la Caisse accueille ce soir près de 20 organismes partenaires du développement de notre milieu et peut, grâce à ses 40 000 membres les soutenir dans la réalisation de leurs projets structurants pour Limoilou », a indiqué d’entrée de jeu le directeur général, Robert Desrosiers.

L’octroi de contributions financières liées au Fonds d’aide au développement du milieu est encadré par deux appels de projets annuels, tenus au printemps et à l’automne. Ce fonds est alimenté par les membres chaque année en assemblée générale.

Pour en savoir plus ...

Soutenez votre média

hearts

Participez au développement à titre d'abonné et obtenez des privilèges.

hearts
Soutenir