Chemin de la Canardière : travaux de réaménagement pour une artère plus conviviale

Photos : courtoisie
Photos courtoisie : Ville de Québec

La Ville de Québec a dévoilé hier le projet préliminaire de réaménagement du chemin de la Canardière et de la place Limoilou. Les travaux, qui seront réalisés en 2017 dans la section comprise entre la 3e Avenue et la 8e Avenue, prévoient notamment l’ajout d’un corridor cyclable et d’une « bande verte » en bordure de l’artère. Cette reconfiguration pavera la voie à une place Limoilou permanente.

CanardièreArtère principale qui donne sur le secteur commercial de la 3e Avenue, le chemin de la Canardière constitue un axe de déplacement majeur pour les citoyens du secteur. C’est pourquoi la Ville entend favoriser un partage optimal et sécuritaire de la rue entre les automobilistes, les cyclistes et les piétons.Dans les cartons, donc : réaménagement des trottoirs, revitalisation végétale en bordure des zones piétonnes et ajout de bandes cyclables qui se raccorderont à celles de la 8e Avenue et de la 3e Avenue. CanardièreD’ailleurs, les nouvelles voies cyclables s’annoncent à l’image de celles qui ont fait leur apparition sur la 3e Avenue en 2016, s’élançant entre l’espace de stationnement, qui longe le trottoir, et les voies de circulation, dont la largeur se trouvera ainsi réduite.

Le Vieux-Limoilou est devenu, au cours des dernières années, un lieu branché où les fonctions résidentielles et commerciales se côtoient à merveille. C’est notre volonté de permettre au quartier de continuer sur sa lancée et de s’embellir », a commenté le maire Régis Labeaume.

D’une pierre deux coups

Canardière réaménagementPour l’administration municipale, c’est l’occasion de faire d’une pierre deux coups alors que le chemin de la Canardière doit faire l’objet de travaux d’ingénierie. Signe d’une nouvelle façon de faire, dont la rue Anna dans Saint-Sauveur a d’ailleurs récemment bénéficié, la réfection de rues conduit la Ville à revoir les aménagements en surface.

Au lieu de refaire une rue à l’identique lors de projets de réfection, on souhaite de plus en plus intégrer de nouvelles notions d’aménagement et ainsi faire le lien avec les différentes visions et plans d’aménagement dont la Ville s’est dotée, explique Julie Lemieux, vice-présidente du comité exécutif responsable de l’aménagement du territoire. On parle entre autres du Plan de mobilité durable, de la Vision des déplacements à vélo et de la Vision de l’arbre. »

Les travaux, estimés à 5,2 millions $, devraient se dérouler de juillet à novembre 2017.

Consultation citoyenne

CanardièreDans un esprit de collaboration, ces plans — que l’on dit préliminaires — seront présentés aux citoyens et aux commerçants lors d’une consultation prévue ce jeudi soir, 24 novembre, à 19 h, au centre communautaire Jean-Guy Drolet (16, rue Royal-Roussillon).

Nous présenterons un concept préliminaire pour travailler ensemble l’élaboration des plans finaux. Nous comptons également former un comité de travail avec des gens du milieu pour développer un mobilier urbain adapté au secteur », indique Suzanne Verreault, conseillère du district de Limoilou.

Une prochaine rencontre citoyenne figure d’ailleurs à l’ordre du jour, d’ici le début du printemps, pour présenter le concept final qui aura été retenu à la suite des démarches de consultation.À lire aussi : Place publique du Vieux-Limoilou : place ou plaza?