Déferlantes sur Limoilou

VIDÉO – Depuis le 24 mai, Jours de Cirque bat son plein. Le seul événement consacré aux arts circassiens en ville sera à son apogée, ce soir jusqu’à dimanche, avec Déferlantes, présenté par les finissants en formation professionnelle de l’École de cirque de Québec.

Publicité

Au point de presse d’hier après-midi qui a suivi la générale, Yves Neveu, codirecteur général, a résumé en ces mots riches en images le concept du spectacle auquel participent une douzaine de finissants dans le cadre des traditionnels Jours de Cirque.

Nous venons d’en voir trois extraits. Une déferlante, c’est une grosse vague : ou on est au-dessus, ou on est en dessous – alors, c’est violent. En première partie du spectacle, Olivier Lépine, le metteur en scène, illustre ainsi l’absence d’humanité quand on est en guerre. En deuxième partie, nous sommes cette fois au-dessus de la vague, et l’espoir renaît. Par cette finale, Olivier dépeint tout de même une vision du monde optimiste. […] Ce spectacle de cirque est différent des autres qu’on est habitué de voir, et c’est très touchant ! »

École de cirque de Québec, 1er juin 2016Depuis plus de vingt ans, a tenu également à souligner Yves Neveu dans un communiqué, l’École de cirque de Québec a permis à de jeunes artistes de développer leur potentiel et de mener une carrière internationale.

On peut penser à Flip FabriQue ou à Machine de Cirque, mais aussi à de jeunes artistes qui évoluent au sein de troupes telles que le Cirque Éloize ou le Cirque du Soleil. Jours de Cirque est l’occasion parfaite pour les voir à l’oeuvre, en pleine possession de leur art, avant qu’ils nous quittent pour leur vie professionnelle. »

Consultez la programmation de Jours de cirque 2016, incluant le spectacle Déferlantes et les activités gratuites et familiales à l’extérieur, ce weekend, dans le périmètre de l’École.À lire aussi : L’École de cirque dans Saint-Roch, aujourd’hui.[youtube clip_id= »LvS2T5DFjJs » width= »625″ height= » »]