Dénuder le Colisée : « impossible », dit Labeaume

Projet Colisée
Image : Steve Fortier-Evers
Source : Le Soleil, David Rémillard, Camille B. Vincent, 26 mai 2016

Régis Labeaume aurait bien aimé voir les arches du vétuste Colisée Pepsi dénudées, tel que l'a proposé un étudiant en architecture de l'Université Laval dans son projet intitulé Striptease. Mais c'est « techniquement impossible » selon le maire, qui avait imaginé une reconversion dans laquelle le bâtiment serait devenu une «véritable oeuvre d'art».

Il faut croire que le maire de Québec et Steve Fortier-Evers, finissant à la maîtrise en architecture de l'Université Laval, s'entendraient bien. Le projet de l'étudiant, rapporté dans Le Soleil de jeudi et par son superviseur de maîtrise, blogueur pour  Monlimoilou.com, a poussé Régis Labeaume à partager publiquement une idée qui lui était venue en tête concernant l'avenir du Colisée.« On voulait démolir le Colisée Pepsi en gardant toutes les arches. J'imaginais des couleurs différentes pour chaque arche », a-t-il expliqué en entretien téléphonique au Soleil, jeudi. Malheureusement pour M. Labeaume - et donc pour Steve Fortier-Evers -, le projet s'est arrêté à l'étape de l'étude de faisabilité réalisée par des architectes et des ingénieurs de la Ville. (...)Lire la suite : Dénuder le Colisée : « impossible », dit Labeaume.À lire aussi : Striptease : déshabiller le Colisée plutôt que le démolir (1 de 2)..