Le Local : un nouveau lieu de rendez-vous pour les amateurs de la musique d’ici

LOgo le LOcal
Photos: Philippe Rousseau

Dès samedi, Le Local ouvrira ses portes au 510, chemin de la Canardière. Le commerce se consacrera entièrement à la scène musicale d’ici, saveurs locales et underground, tous genres confondus. À quelques heures de l’ouverture, Monlimoilou.com a rencontré ses propriétaires, question d’en savoir un peu plus.

Punk. Rock. Gothique. Métal. Rockabilly. Et le reste : au Local, la variété sera à l’honneur. Et ne se limitera pas non plus aux produits musicaux !Sur les étaux, aux côtés des obligatoires CD ou vinyles, on trouvera également divers produits dérivés liés aux groupes proposés – t-shirts, casquettes, et le reste. Cela, sans compter d’autres items, issus du travail d’artistes et d’artisans locaux, qui viendront compléter l’offre.

On veut toucher à tout, éviter de se spécialiser côté genres et étiquettes. On est ouvert à tous les styles de musique », indique l’un des propriétaires, Philippe Rousseau.

Aux côtés de sa copropriétaire Catherine Darveau, il travaille depuis plusieurs mois déjà au développement du concept et au développement de l’inventaire – puisque la vaste majorité des groupes proposés sont hors des grands réseaux, il faut les contacter un à un.

Lieu convivial

IMG_2632Puis, depuis le 1er juillet, c’est le dernier sprint : l’organisation de l’endroit après la prise de possession de leur local.L’aménagement ? « C’est difficile à décrire, il vaux mieux venir voir ! » lance d’emblée Philippe Rousseau. Quelques références ? « Style salon, style garage, style maison », poursuit-il. L’idée est d’offrir un endroit convivial, où le connaisseur pourra trouver le matériel qu’il cherche, et où le néophyte pourra trouver conseils et suggestions.

La scène locale mérite d’être découverte, et on s’est dit que ça prenait un lieu pour lui permettre de se faire connaître encore un peu plus ! » explique M. Rousseau.

Quelques suggestions, quelques idées, tirées de leur inventaire ?Aux amateurs de métal, Philippe Rousseau propose Daedelian Complex ou Project F. Pour ceux qui préfèrent le Irish Punk ? Irish Moutarde. Côté rock ? Dance Laury Dance, « un groupe que beaucoup ont découvert alors qu’ils faisaient la première partie de Metallica, lors de leur récent passage sur les Plaines ».

Diffuser la musique d’ici

IMG_2611L’offre du Local ne se limitera pas aux amateurs : les propriétaires comptent également offrir divers services aux groupes eux-mêmes – prise de photo en studio, photo live ou encore tournage de spectacles ou de vidéoclips.Déjà, en amont de l’ouverture, l’intérêt des artisans de la scène locale envers ce nouveau lieu se fait sentir. Les contacts directs lancés par Philippe Rousseau et Catherine Darveau à de multiples groupes d’un peu partout dans la province ont été relayés. « Juste hier, il y a un groupe du Saguenay qui nous a contactés », ajoute-t-il.Selon lui, le commerce offrira une nouvelle occasion de se produire, de se faire connaître, au-delà des spectacles et du Web :

Je crois qu’en ayant une plateformes comme ça, ça donnera un peu plus de visibilité aux artistes d’ici », indique Philippe Rousseau. « Et côté Web, eh bien, pour trouver un groupe il faut d’abord le chercher, ou du moins savoir ce que l’on cherche ! Ici, on aura des gens pour donner des conseils, faire des suggestions. »

Lancement le 6 août

Le Local ouvrira ses portes dès le samedi 6 août. Et question de lancer le tout en beauté, tous sont invités à découvrir les lieux lors d’un 5 à 7 festif le jour même, avec au programme une performance acoustique de Paul DiGiacomo, chanteur des formations Never More Than Less et The Unplugged Band.

Le Local510, chemin de la Canardière418 802-4520