L’Écocondo Origine au cœur d’un projet de récupération des matières organiques

La Ville de Québec et le Gouvernement du Québec, dans le cadre de la Stratégie de développement économique, ont annoncé hier un appui financier de 505 500 $ aux entreprises Solucycle et ABB pour leur participation au programme de vitrine technologique.

Projet Origine de la Pointe-aux-LièvresLe projet de Solucycle vise à faire la démonstration, dans le futur immeuble Écocondos Origine – en attente d’une première pelletée de terre, en principe à terme au printemps 2017 -, d’un procédé novateur de récupération des matières organiques. Les déchets de tables seront broyés à même l’évier de cuisine et acheminés vers un réservoir de récupération souterrain privé. Sous la supervision du Service de l’environnement de la Ville de Québec, le projet inclura une évaluation de la technologie, notamment sous l’angle des dimensions environnementales et économiques, ainsi que de l’acceptabilité sociale.

L’innovation et la qualité de la main-d’œuvre spécialisée sont à la base de l’excellence des entreprises technologiques de Québec. Cet appui aux entreprises ABB et Solucycle démontre leur importance dans l’économie de la région. Nous sommes fiers de mettre à la disposition d’ABB et de Solucycle les services municipaux dont elles ont besoin pour expérimenter et démontrer l’efficacité d’innovations technologiques conçues et fabriquées à Québec. », a souligné le maire de Québec, Régis Labeaume, en compagnie du ministre Sam Hamad au moment de l’annonce.