Les marchands : quand le travail définit la valeur de l’être humain

Photo : courtoisie
La troupe de théâtre du Grand Escalier présente la pièce Les marchands, de Joël Pommerat. (Photos courtoisie : Charles Fleury)

J’ai assisté à la deuxième représentation de Les marchands, présentée au Cégep Limoilou par la troupe de théâtre du Grand Escalier. La pièce, écrite par l’auteur français Joël Pommerat, plonge les jeunes acteurs et les spectateurs dans un monde ouvrier qui rappelle 1984 de George Orwell.

Les marchands, c’est le récit d’une ouvrière qui travaille à l’usine d’armements locale et de son amie sans emploi. Survient une explosion qui bouleverse la vie des habitants de cette ville : qu’adviendra-t-il d’eux si l’usine ne rouvre jamais ses portes ? Cette perspective troublante conduira l’amie à poser un geste insensé pour en assurer la survie…Cégep LimoilouEn dissociant la narration en voix off et l’action sur scène, la mise en scène nous amène à nous interroger sur la place qu’occupe le travail dans notre quotidien. La pièce dresse d’ailleurs un portrait plutôt sombre du rôle que joue le travail dans la définition de l’identité et de la perception de sa propre valeur comme être humain, jusqu’à pousser certains à commettre des gestes immoraux pour protéger cette valeur.Bien que l’histoire soit contemporaire, j’y ai vu un parallèle avec l’époque soviétique ou 1984, parallèle renforcé par des décors en tons de gris et un jeu d’acteur tout en émotions refoulées ou conformistes. La mise en scène que signe Joanie Lehoux est efficace, en dépit du fait que la constante narration rendait l’ambiance plutôt monotone et ne permettait pas de laisser briller le talent des jeunes acteurs qui composent la troupe du Cégep Limoilou.À noter que les éclairages et la sonorisation sont également assurés par les étudiants.Il est encore possible de voir la pièce aujourd’hui à la salle Sylvain-Lelièvre à 13 h 15 et à 19 h 30 ; coût des billets : 8$ (étudiant), 10 $ (admission générale), gratuit pour les 16 ans et moins.Pour plus d’info : Les marchands de Joël Pommerat au Cégep Limoilou