Marché public de Limoilou : achalandage prometteur pour une troisième saison | 1 août 2016 | Article par Jean Cazes

Les copropriétaires de la ferme de Stoneham. 31 juillet 2016.

Crédit photo: Jean Cazes

Marché public de Limoilou : achalandage prometteur pour une troisième saison

VIDÉO - Survol en images du retour de ces « dimanches champêtres » au cœur de la 3e Avenue qui gagnent en popularité, chiffres à l'appui des organisateurs.

Hier, sous un soleil radieux, 22 producteurs étaient au rendez-vous pour le lancement de l'édition 2016 du Marché public de Limoilou qui se tiendra jusqu'au 18 septembre. Parmi eux, La Ferme des cantons, petite entreprise familiale de légumes, poulets fermiers, de porcs de pâturage et d'œufs de poules en est à sa deuxième année de présence :

« On a la température de notre bord et l'achalandage est exceptionnel ! », a témoigné en début d'après-midi Louis-Antoine Gagné, copropriétaire de la ferme de Stoneham qui offre au Marché canard, foie gras et... saucisses ! « L'organisation est super, nous avons le support technique pour s'installer avec l'aide exceptionnelle des bénévoles. […] La clientèle s'intéresse vraiment aux produits, on fait de belles ventes, tout est parfait ! »

« On gagne en popularité ! »

Claude Villeneuve (à droite), en compagnie de quelques bénévoles.
Crédit photo: Jean Cazes

Claude Villeneuve, président du Collectif Rutabaga, l'organisme de bénévoles derrière le Marché, a confirmé un succès de foule au terme de l'événement qui présentait plusieurs nouveautés afin d'accommoder les producteurs. Ils sont maintenant au nombre de 36 en rotation, tous de la région de la Capitale-Nationale et Chaudière-Appalaches.

« Nous avons compté 3168 visiteurs aux entrées. Comme notre moyenne était de 2800 l'an passé - avec un pic de 4000 -, ça augure bien pour une autre progression. On gagne décidément en popularité! […] De plus, nous avons de nouveaux équipements qu'on vient d'acheter grâce à une subvention du MAPAQ, ainsi qu'une nouvelle signalisation pour les producteurs, soit un logo identifié à leur nom. […] Avec l'achalandage qu'on a, nous sommes vraiment contents de constater que les résidents se sont appropriés de "leur" marché. […] Tout ce qui se passe à Limoilou, a-t-il fait remarquer, attire beaucoup de médias. Les gens sont intéressés à en entendre parler, même de Montréal. On sent la vision, la fierté des gens d'ici ! ».

En conclusion, Claude Villeneuve tenait aussi à souligner que le succès du Marché de Limoilou était le fruit de l'effort collectif des partenaires et de la passion des quelque 40 bénévoles du Collectif dont une quinzaine étaient à l'œuvre ce dimanche.

Publicité

À lire aussi : De nouveaux appuis financiers permettent une offre élargie pour le Marché public de Limoilou.