Mission accomplie pour le Festival de marionnettes de Québec

Les organisateurs dressent un bilan des plus positifs du festival qui a réuni ce week-end, au Domaine de Maizerets, les compagnies marionnettistes de la région.

Publicité

Animation, fabrication de marionnettes, spectacles, maquillage et jeux gonflables étaient au menu de la première édition du Festival de marionnettes de Québec, qui avait débuté vendredi avec l’exposition Abécédaire des marionnettes dans le pavillon principal.

Succès de foule

Domaine de MaizeretsLa coorganisatrice ne retire que du positif de cette première édition du Festival de marionnettes de Québec. Accompagnée de son partenaire Pierre HamonRenée-Claude Auclair (ci-contre) nous a confié, dimanche après-midi, que l’événement avait été décidé très rapidement à la suite d’une rencontre fortuite, en juin dernier, avec Alain O’Neil, directeur de la Société du domaine Maizerets.

Nous sommes vraiment fiers d’avoir collaboré avec Maizerets : le site est familial, et il y a de la place pour agrandir. […] Voir des grands-parents et entendre leurs petits-enfants dire « C’est donc beau ! », ça nous émeut. […] On s’attend à près de 4000 visiteurs pour le week-end alors qu’on avait planifié le festival pour 3000. […] Les marionnettistes, les autres artistes qui oeuvrent dans le milieu sont heureux parce que ce genre d’événement n’a jamais existé à Québec. Ils sont eux aussi des collaborateurs, on leur apporte une nouvelle tribune, et ils veulent revenir tout en suggérant d’autres compagnies. […] Comme organisateurs, notre mission première, c’est  de promouvoir des arts qui ont moins de tribune en donnant une visibilité aux artistes des domaines de l’humour, de la magie, et maintenant de la marionnette ! »

Domaine de MaizeretsAu cours de ce week-end favorisé par une météo idéale, 24 spectacles ont été présentés aux demi-heures dans des salles ou des scènes extérieures, devant des parterres bien remplis. Entre autres artistes, Anne-Marie Cardin, alias AnneMarionnette, avec son spectacle La reine des marées, dont l’atelier est dans le quartier Saint-Roch :

Moi et mon partenaire de musique avons fait quatre représentations. C’est un spectacle de marionnettes à fil, donc traditionnel, une aventure de pirates en mer, poétique, surréaliste, avec des marionnettes que j’ai fabriquées et d’autres de collections, C’est le fun de faire ça avec plusieurs artistes de Québec. On ne fait pas que du théâtre, on interagit avec le public en recréant un univers qui stimule beaucoup la créativité des enfants. […] Ici, il y a beaucoup de proximité, c’est comme un party ! »

Domaine de MaizeretsSoulignons au passage que l’événement a attiré plusieurs personnalités du monde de la marionnette au Québec parmi lesquels, croisés par hasard, Pierre Robitaille, aussi impliqué dans l’événement, et Diane « Ciboulette » Garneau (ci-contre). Les nostalgiques se souviendront de cette comédienne marionnettiste dans la populaire émission Félix et Ciboulette, présentée à Radio-Canada dans les années 1980.

En route pour une deuxième édition

Fort du succès de ce week-end, Alain O’Neil a confirmé lundi par voie de communiqué que le Festival de la marionnettes reviendra pour une deuxième édition bonifiée à la fin de l’été 2017.

Même si on veut d’abord faire connaître les artistes émergents de Québec, nous envisageons de présenter des artistes d’autres régions, et même de l’international. On a déjà très hâte de vous reparler de l’an deux ! » conclut Renée-Claude Auclair.